Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Moteurs électriques basse tension à haut rendement énergétique

| | | |

Par publié le à 23h00

Moteurs électriques basse tension à haut rendement énergétique

Des moteurs moins gourmands et plus fiables

Pour être en conformité avec les normes internationales IEC sur les classes de rendement des moteurs asynchrones basse tension, l’offre d’ABB couvre une gamme complète de moteurs de classe de rendement IE2 et une large gamme de moteurs de classe IE3.


 

Dans le cadre de son programme de réduction des consommations énergétiques et des émissions de CO2, l’Union européenne (UE) a adopté les classes de rendement IE (1 à 4) pour les moteurs asynchrones basse tension (BT) : la classe IE4 étant la plus élevée. La norme internationale IEC 60034-30 sur les classes de rendement des moteurs asynchrones BT est entrée en vigueur en 2009, mettant un terme à une multitude de systèmes de classification et de réglementations à travers le monde.

Cette norme concerne les moteurs asynchrones à cages triphasés, avec un champ d’application quelque peu élargi par rapport à l’ancienne classification européenne en termes de puissance (0,75 à 375 kW) et de polarité (2, 4 et 6 pôles). Elle s’applique aux moteurs destinés à être raccordés directement au réseau jusqu’à 1 000V. En cas de pilotage en vitesse variable, le marquage de rendement ne s’applique plus. Les moteurs conçus spécifiquement pour être commandés par convertisseurs de fréquence sont exclus, tout comme les moteurs possédant un système d’isolement spécial (moteurs de désenfumage). Enfin, les moteurs pour atmosphères explosives (ATEX) seront couverts par la norme.

Des moteurs aussi plus fiables

Si les moteurs à haut rendement consomment moins d’énergie, il importe également d’optimiser leurs performances sur leur durée de vie complète en tenant compte de plusieurs facteurs : adéquation à l’application ; dimensionnement et fiabilité des organes de roulement et du bobinage.

La réduction des pertes mécaniques et électriques des moteurs permet à ABB d’optimiser ses moteurs en améliorant leur fiabilité. Aujourd’hui, en application de la nouvelle norme de mesure du rendement (IEC 60034-2-1 : 2007), ABB utilise la méthode indirecte. Le groupe a donc recalculé les valeurs de rendement de ses moteurs ; les nouvelles valeurs figurent dans les catalogues moteurs.

La portée du projet de norme de classes de rendement (IEC 60034-30) est internationale. Pour les constructeurs comme ABB, il est plus facile de servir différents marchés et, pour les utilisateurs, de comparer les différents produits. L’objectif final étant de réduire la consommation d’énergie des installations industrielles et résidentielles. C’est pourquoi ABB optimise les performances de ses moteurs électriques sur leur cycle de vie complet. Dans les plus grosses puissances, ABB propose en standard et sur stock des moteurs à haut rendement suivant les classes de rendement IE2 et IE3.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.abb.fr/product/fr/9AAC100523.aspx?country=FR

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur