Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Moniteur de batteries pour véhicules électriques

| | | | |

Par publié le à 23h00

Moniteur de batteries pour véhicules électriques

Contrôiler la batterie en temps réel

Linear Technology annonce le LTC 6804, un gestionnaire pour batterie d’accumulateurs, haute tension, destiné aux véhicules hybrides et véhicules électriques, et autres systèmes de batterie d’accumulateurs.

Le LTC 6804 de Linear Technology peut effectuer des mesures sur 12 éléments de 4,2 V en série, avec une résolution sur 16 bits et une précision meilleure que 0,04 %. Cette grande précision est maintenue, en fonction de la température et des conditions de fonctionnement, par une structure à référence de tension Zener semblable aux références utilisées dans l’instrumentation de précision. La mise en série de plusieurs LTC 6804 permet la mesure de la tension de chaque élément d’une batterie dans les gros systèmes à haute tension.

Six modes de fonctionnement sont disponibles pour optimiser la vitesse de mise à jour, la résolution et la réponse du filtre de bruit, passe-bas du 3e ordre, intégré. Dans le mode de fonctionnement le plus rapide, la mesure de la tension de tous les éléments se fait en moins de 290 µs.

Plusieurs LTC6804 peuvent être interconnectés sur de grandes distances et peuvent fonctionner simultanément en utilisant l’interface 2 fils isoSPI propriétaire de Linear Technology. L’interface isoSPI, intégrée dans chaque LTC 6804, procure une forte immunité au bruit RF, jusqu’à 1Méch./s et jusqu’à 100 m de câble, en n’utilisant qu’une paire torsadée. Deux modes de communication sont possibles : avec le LTC 6804-1, plusieurs composants sont connectés en série avec une seule connexion avec le processeur hôte pour tous les composants, avec le LTC 6804-2, plusieurs composants sont connectés en parallèle au processeur hôte avec une adresse individuelle pour chaque composant.

Le LTC 6804 a été conçu pour minimiser la consommation, en particulier pendant les stockages de longue durée où une consommation sur la batterie n’est pas acceptable. En mode sommeil, il consomme moins de 4 µA sur la batterie.

Des applications automobiles et industrielles

Des broches d’entrée/sortie I/O, d’usage général, permettent la gestion des signaux analogiques, comme le courant et la température qui peuvent être détectés simultanément par les mesures de la tension de l’élément de batterie. Les caractéristiques supplémentaires comprennent l’équilibrage passif de chaque élément avec une minuterie d’équilibrage, programmable jusqu’à 2 heures, même quand le LTC 6804 est en mode sommeil. Le LTC 6804 communique, via une interface I2C, avec des composants externes comme les capteurs de température, les CAN, les CNA et l’EEPROM.

L’EEPROM locale peut être utilisée pour stocker les données de calibrage et de mise en série, ce qui permet des systèmes modulaires.

Le LTC 6804 a été conçu en fonction des demandes liées à l’environnement, à la fiabilité et la sécurité des applications industrielles et de l’automobile. Le LTC 6804 est entièrement spécifié pour fonctionner de – 40°C à 125°C. Il est compatible avec les systèmes ISO 26262 (ASIL) et les fonctions de diagnostics assurent qu’il n’y a pas de dysfonctionnements latents. Pour répondre à ce standard, le LTC 6804 comprend une référence de tension redondante, des circuits de tests logiques importants, la possibilité d’une détection de câble ouvert, une minuterie chien de garde et une recherche d’erreur de paquet de données sur l’interface série.

Le LTC 6804 est présenté en un petit boîtier MSOP ou QFN pour montage en surface, 8 x 12 mm. Le LTC 6804 sera disponible, en quantité de production, en janvier 2013.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.linear.com/product/LTC6820

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur