Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

« Mon coup de coeur pour Timescope, une borne de réalité virtuelle », Benjamin Carlu, Usine IO

| | | |

Par publié le à 09h37

« Mon coup de coeur pour Timescope, une borne de réalité virtuelle », Benjamin Carlu, Usine IO

Chaque semaine, Industrie & Technologies prend les chemins de traverse et donne la parole à des personnalités qui ont l'innovation dans la peau. En 12 questions, ces personnes du monde de l'industrie tirent le portrait de cette discipline. Aujourd'hui, découvrez le point de vue de Benjamin Carlu, le gadzart qui est l’origine, avec Agathe Fourquet et Gary Cige, de l’Usine IO, une plate-forme d’innovation hardware au plein cœur de Paris.

Quand on vous dit innovation, spontanément vous répondez ?

Observation des usages.  

Votre dernière rencontre avec l’innovation c’était quand et où ?

Il y a cinq minutes, et ici : c’est tous les jours.  

Quelle innovation avez-vous dans votre poche ?

Une clé USB, ça sert pas mal.  

Votre innovation préférée ?

(Hésitations) Un projet coup de cœur : Timescope, une borne de réalité virtuelle. C’est passionnant, ils ont fait une machine à voyager dans le temps, qui permet de voir les monuments différemment.

Et celle que vous détestez ?

Le couteau suisse : ça ne sert jamais. Comme tous ces projets de couteaux suisses technologiques, ça ne marche pas.

 Si vous deviez remettre le prix Nobel de l’innovation, quelle personnalité récompenseriez-vous ?

Roland Moreno, l’inventeur de la  carte à puce, aujourd’hui un objet à la base des transactions.

Et s’il était attribué à une entreprise, laquelle choisiriez-vous ?

Free, qui arrive à coupler technologie et service.

La qualité qu’il faut cultiver pour innover ?

Ecouter

Quel défaut faut-il éviter ?

Attendre ! Il faut se lancer : c’est la culture du prototypage : il faut faire un premier pas.

Citez un livre qui vous a inspiré en matière d’innovation ?

« L’âge du PLIP », de Bruno Jacomy. C’est de l’or en barre, qui traite de l’acceptation de la technologie, ou pourquoi, par exemple, on a encore une clé « classique » sur les clés électroniques (PLIP) des voitures. Et puis en matière d’œuvres,  il y a 2001 : l’Odysée de l’espace, c’est de la technologie poétique.

En matière d’innovation, vous êtes plutôt…

… Start-up ou grand groupe ?

Start-up

Technologie ou service ?

Technologie au service du service.

Continue ou disruptive ?

Je suis un apôtre de Clayton Christensen, donc disruptif. Dans son livre « le dilemme de l’innovateur », il distingue les différentes sortes d’innovations : est-ce que je continue à gagner péniblement 1% de performance en ajoutant encore une couche de technique, ou est-ce que je réinvente, de zéro?

Enfin, de quelle innovation rêvez-vous (pas seulement la nuit) ?

Ce qui est fascinant, c’est de voir ce que peux faire une fusée de SpaceX, alors que mon père avait vu la première fusée. Et Spacex semblera à son tour normal à mon fils.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur