Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Mise à l’eau de la première hydrolienne du parc de Paimpol-Bréhat

| | | | | |

Par publié le à 17h33

Mise à l’eau de la première hydrolienne du parc de Paimpol-Bréhat

Le convoi tiré un remorqueur et un navire d'assistance quitte le port de Brest où l'hydrolienne a été construite.

Opération réussie pour la mise en place de la première turbine de DCNS/OpenHydro sur le parc démonstrateur hydrolien de Paimpol-Bréhat d’EDF.

DCNS/OpenHydro a procédé aujourd’hui à la mise à l’eau de sa première hydrolienne du parc démonstrateur hydrolien de Paimpol-Bréhat d’EDF.

Cette machine, arrivée sur place dimanche, a été transférée sur la barge spéciale de mise à l’eau, puis amenée sur son site d’exploitation, au large de Ploubazlanec. Les équipes ont alors pu procéder à la mise à l’eau de la turbine et à son dépôt sur le fond marin en moins d’une heure, sans qu’aucuns travaux de génie civil ne soient nécessaires.

Une fois la barge stabilisée, l’hydrolienne a pu être posée au fond de l’eau grâce à un système innovant de treuils et de câblage, équipé de moteurs hydrauliques. Ce système unique au monde permet de sécuriser et faciliter les opérations d’installation et de maintenance, tout en assurant un niveau de précision optimal.

Le projet EDF de Paimpol-Bréhat porte sur la mise en service de deux hydroliennes de 16 mètres de diamètre reliées à un convertisseur sous-marin commun, conçu et fabriqué par General Electric, qui va transformer l’énergie en courant continu pour fournir 1 MW d’électricité. Ces turbines formeront le premier parc, en France et dans le monde, d’hydroliennes raccordées à un réseau national de distribution d’électricité.

Cette mise à l’eau représente une étape importante du projet de parc démonstrateur hydrolien mené par EDF. La prochaine opération sera le raccordement de la turbine au réseau électrique. En parallèle, l’assemblage de l’hydrolienne numéro 2 se poursuit sur le site DCNS de Brest.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://fr.dcnsgroup.com/

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur