Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Micromoteurs pas à pas très compact

| |

Par publié le à 17h40

Micromoteurs pas à pas très compact

Des axes creux de 1 mm de diamètre

Faulhaber complète sa gamme de micromoteurs pas à pas à technologie PRECIstep avec des diamètres de 6 à 22 mm.

Un des atouts majeurs d’un moteur pas à pas, sans balai donc très fiable, est sa capacité à gérer un mouvement d’un point à un autre avec une très grande répétabilité et sans oscillation autour de la position finale. La position de l’arbre de sortie peut donc être contrôlée très précisément en mode micropas et sans électronique complexe puisque en boucle ouverte.

Le faible encombrement des modèles Faulhaber ADM0620 au AM2224 (Ø 6mm à 22mm) et la haute précision de leur déplacement permettent de les utiliser dans des applications optiques et médicales. On les retrouve par exemple dans de nombreux instruments d’analyses (ADN, gaz, matériaux) ou scanners (rayons-X, ultrasons…) ou dans les positionnements de miroirs. L’utilisation d’aimants de haute performance offre à ces moteurs pas à pas un rapport volume/couple exceptionnel.

Dès lors que l’arbre de sortie doit rester immobile, la consommation du moteur pas à pas est minime, voir nulle, car le couple résiduel intrinsèque permet le maintien du rotor en position sans courant. Outre leur grande précision, ceci est une caractéristique intéressante pour les applications fonctionnant sur piles notamment dans le domaine médical avec les pompes portables.

La dernière version de moteurs pas à pas PRECIstep à technologie aimant disque, ADM0620 et ADM1220 offrent un rapport qualité / prix très intéressant, une inertie réduite et la possibilité d’avoir également une vis directement montée sur l’arbre de sortie du moteur pour favoriser l’intégration mécanique lorsque les déplacements linéaires sont requis.

Des composants optiques ou mécaniques peuvent alors être directement montés sur l’écrou qui peut être fourni sur demande.
De plus, l’arbre du moteur, de diamètre externe de seulement 1mm, peut être traversé sur toute sa longueur par un perçage de seulement 0,4 mm de diamètre, favorisant ainsi le passage d’un faisceau de lumière, de fibres optiques, de liquides, de gaz ou de fils électriques.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.faulhaber.com 
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur