Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Mémoires flash : l'usine à 10 milliards de dollars de Samsung

| | |

Par publié le à 11h32

Mémoires flash : l'usine à 10 milliards de dollars de Samsung

La cérémonie du démarrage de la ligne de production des mémoires Flash NAND en 20 nm.

Inaugurée par Samsung Electronics, en Corée du Sud, cette usine qui est la plus grande du monde représente un investissement de 10 milliards de dollars. Elle est dédiée à la fabrication de mémoires Flash de nouvelles générations.

Bienvenue dans la plus grosse usine de semiconducteurs jamais construite dans le monde. Elle a été inaugurée par Samsung Electronics sur son complexe industriel de Hwaseong, en Corée du Sud. Elle représente un investissement de 12 000 milliards de Won coréens, l’équivalent de plus de 10 milliards de dollars. Elle est dédiée à la fabrication des nouvelles générations de mémoires Flash.

Samsung Electronics, qui domine aujourd’hui largement le marché des mémoires Flash, se donne ainsi les moyens industriels de renforcer son leadership. Les travaux de construction de cette usine hors du commun ont commencé en mai 2010. Offrant un espace de travail d'environ 198 000 mètres carrés, elle bénéficie, selon Samsung Electronics, des équipements de production les plus avancés au monde.

La production de masse y a démarré pour les nouvelles mémoires Flash NAND en gravure 20 nm, avec un volume prévu de plus de 10 000 plaquettes de 12 pouces par mois. Samsung prévoit d'augmenter la production et se prépare à y mettre aussi en fabrication la prochaine génération de puces en gravure de 10 nm dès l'année prochaine.

La bataille sera donc rude pour Toshiba et SanDisk, qui ont ouvert, au Japon, une usine commune  ultra moderne pour leur dernière génération de mémoire flash en gravure de 19 nm.

Ridha Loukil

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur