Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Logiciel de développement de pièces composites

| | | | | | |

Par publié le à 12h25

Logiciel de développement de pièces composites

Une rosace facilite le contrôle de l'orientation des fibres de chaque nappe

Fibersim 2012 de Siemens PLM Software met l’accent sur la garantie de l’orientation souhaitée des fibres composant les nappes d’une pièce en matériaux composites tout au long de son processus de développement et de fabrication. Il permet ainsi d’optimiser les structures tout en garantissant leur résistance.
 

Siemens PLM Software va profiter des JEC 2012, qui se tiennent à Paris la semaine prochaine, pour présenter Fibersim 2012, logiciel d’optimisation de la conception et la fabrication de structures composites développé par Vistagy, société acquise par Siemens en décembre 2011.

Fibersim 2012 optimise la performance des pièces composites en définissant, communiquant et validant les orientations souhaitées pour les fibres tout au long du processus de développement des produits, et en s’assurant que les spécifications sont respectées. En éliminant les erreurs d’interprétation conceptuelle, il réduit considérablement les risques de produire des pièces sous-dimensionnées, pouvant se comporter de manière imprévisible, ou plus lourdes et plus coûteuses que nécessaire.

Fibersim est un logiciel couvrant la totalité du processus d’ingénierie des pièces en matériaux composites Cela va de l’aide qu’il apporte au modèle conceptuel, en passant par les détails des laminés, la simulation de la disposition des plis, jusqu’à la génération des sources de données permettant de vérifier la qualité. Fibersim s’interface totalement aux principaux systèmes de CAO 3D du commerce (Catia, Creo Elements/Pro et NX).

Cette version 2012 apporte un certain nombre d’avantages spécifiques :

 

  • Optimisation des études : Fibersim 2012 permet de savoir avec certitude comment les pièces composites se comportent. Grâce à une ‘‘cocarde’’ basée sur le squelette, les orientations souhaitées pour les fibres sont définies de manière à pouvoir être communiquées et validées tout au long du cycle de développement. Le maintien des orientations souhaitées pour les fibres des pièces fabriquées est essentiel pour optimiser le poids et la performance.

  • Simulation précise du comportement des matériaux composites face à des formes complexes : La version 2010 avait introduit une simulation de pointe et des procédés pour les matériaux multicouches, notamment des simulations de tissus sans ondulations et de formation des plis. Fibersim 2012 élargit ces fonctionnalités à un plus grand nombre de matériaux et à des procédés de fabrication utilisés avec la première simulation basée sur le squelette pour les pièces produites grâce aux méthodes à fibres orientées. La mauvaise orientation des fibres peut provoquer un effondrement et une déformation localisés. En identifiant clairement ces problèmes au début du cycle de conception, les décisions peuvent être prises pour s’assurer que la résistance attendue des pièces est obtenue de manière rapide et rentable.

  • Communication efficace de la définition complète d’une pièce entre la conception et l’analyse : Cette version réalise une avancée dans l’échange de données de matériaux multi-axiaux et de données centrales pour permettre des communications efficaces entre analystes et concepteurs sur les deux composants conceptuels essentiels tout au long du cycle de développement itératif. L’analyse précise de la raideur et de la résistance des pièces nécessite l’inclusion des matériaux multi-axiaux et des pièces centrales courantes dans les études aérospatiales, automobiles et en énergie éolienne.

  • Simplification du développement des pièces composites et de la documentation : Fibersim 2012 simplifie le développement des composites avec de nouveaux outils intuitifs de conception et de documentation. Le logiciel s’adresse à des ingénieurs ayant différents degrés d’expérience avec les composites. La phase la plus difficile et la plus longue dans la conception est de parvenir à capturer les spécifications de transition pour des zones d’épaisseur variées. Fibersim 2012 introduit un nouvel éditeur de décalage, ainsi qu’une méthode visuelle du glisser-déplacer pour capturer aisément ces spécifications. Les grands panneaux aérospatiaux, tels que les ailes, les stabilisateurs ou l’empennage, ont un nombre significatif de profils de transition différents. L’éditeur de décalage permet de développer facilement ces profils et de réduire les erreurs techniques.

 


Dans le domaine aéronautique, Fibersim peut être utilisé de manière indépendante, en relation avec les principaux systèmes de CAO, ou comme élément principal du portefeuille de logiciels et de services Aerosuite de Vistagy, qui offre une solution complète allant des études préliminaires jusqu’à la phase d’assurance qualité. Grâce à cette suite, les concepteurs et fabricants d’aéronef peuvent produire plus vite et à moindres frais des pièces optimisées et des assemblages.

Aerosuite se compose également du logiciel Syncrofit qui aide à concevoir et fabriquer des assemblages complexes et de larges aérostructures, du logiciel Quality Planning Environment pour développer des plans et évaluer la qualité des aérostructures, et des Services professionnels de Vistagy pour l’industrie aérospatiale.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.plm.automation.siemens.com/fr_fr/products/vistagy/index.shtml?stc=wwiia400200
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur