Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Logiciel de conception pour la mécatronique

| | | | |

Par publié le à 14h50

Logiciel de conception pour la mécatronique

Une offre à trois niveaux

Eplan complète sa gamme avec EEC One, un logiciel d’ingénierie mécatronique basé sur MS Excel qui travaille en liaison avec les autres modules de la gamme pour finalement, créer tous les schémas et programmes nécessaires au fonctionnement d’une installation hautement automatisée.

A l’heure où la mécatronique envahie de nombreux secteurs industriels, force est de constater que peu d’outils de conception dédiés existent. Eplan Engineering Center One (EEC One) en fait partie.

Développé par l’éditeur allemand Eplan, ce système constitue la pierre angulaire d’une stratégie d’automatisation cohérente destinée à assister les entreprises tout au long des différentes étapes, depuis l’introduction du logiciel de CAO jusqu’à l’ingénierie mécatronique. Basé sur MS Excel, il permet la génération automatique des schémas électriques et fluidiques.

Dans le système de CAO de Eplan Platform, il est possible de structurer les modèles de projet, les circuits partiels (macros) ou les rapports. Une fois définies les normes telles que les séries de valeurs liées à la puissance de sortie ou aux bornes du moteur électrique utilisé, EEC One entre en jeu. Les normes de projet développées séparément peuvent se combiner sous forme de tableurs via une application frontale MS Excel.

La sélection est facilitée par l’aperçu intégré des macros, qui affiche confortablement les variantes. Les macros choisies peuvent être intégrées dans le tableur par simple glisser-déposer. Avantage pratique décisif : les macros incluent automatiquement leurs paramètres librement configurables dans l’application frontale MS Excel. Par ailleurs, de vastes séries de règles peuvent être créées dans MS Excel, évitant ainsi la fastidieuse opération d’entrée des paramètres manuellement.

Les lignes directrices de la conception créées lors du processus garantissent aux schémas une transparence et une qualité optimales. Les schémas électriques ou fluidiques peuvent ainsi être générés automatiquement, d’un simple clic sur un bouton. Les utilisateurs profitent à triple titre de cette stratégie d’automatisation : les standards sont créés une fois pour toutes, en haute qualité ; tout un ensemble de règles garantissent la sécurisation centralisée du savoir-faire ; l’automatisation de la documentation raccourcit considérablement les délais d’exécution.

Ingénierie mécatronique

Ce qui réussit à petite échelle marche également à grande échelle. La standardisation actuelle des données de CAO est dans ce cas mise en œuvre à travers les différentes disciplines. L'outil Eplan Engineering Center (EEC) constituant le niveau suivant de configuration, les données documentation, PLC et mécaniques figurent également dans la standardisation.

L’EEC génère l’ensemble de la documentation d’un simple clic sur un bouton : schémas et plans fluidiques ; conceptions mécaniques et programmes complets pour les automates programmables. C’est la résultante d’un module interdisciplinaire grâce auquel la machine peut être assemblée sur le plan fonctionnel. Toutes les données sont enregistrées au cœur du système. Tous les éléments de documentation générés sont parfaitement synchronisés entre eux. Finalement, les processus en aval comme la mise en service, n’exigent plus désormais que peu, ou pas du tout, de modifications.

Le système EPLAN Engineering Center One comble le profond fossé qui existe souvent entre l’ingénierie classique et l’ingénierie mécatronique. En vertu de nouvelles stratégies d’automatisation cohérentes, les entreprises sont assistées tout au long des différentes étapes, depuis l’introduction du logiciel de CAO jusqu’à l’ingénierie mécatronique.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.eplan.fr
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur