Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Les véhicules hybrides, une mine de terres rares !

| | | |

Par publié le à 10h19

Les véhicules hybrides, une mine de terres rares !

Le coupé hybride Honda CRZ troquera bientôt ses batteries Ni-MH contre des Lithium-ion plus performantes.

Honda et Japan Metals & Chemicals ont développé un procédé qui offre une nouvelle vie aux terres rares contenues dans les batteries NiMH des véhicules hybrides.

Et si votre vieille voiture était une mine de terres rares ? Honda et Japan Metals & Chemicals s'intéressent de près aux véhicules hybrides qui atteignent l'âge de la retraite, car les batteries NiMH (nickel-hydrure métallique) qu’ils contiennent représentent un important gisement de terres rares.

Un procédé industriel à grande échelle a donc été développé afin de récupérer ces batteries et recycler 80 % des terres rares qu'elles renferment. Comme illustré sur le schéma ci-dessous, tout commence par une collecte des batteries usagées, la plus exhaustive possible et dans le monde entier.


 


Les batteries sont ensuite envoyées à l'usine de Japan Metals & Chemicals, où elles sont désassemblées, chauffées puis pulvérisées. Les substances actives ainsi obtenues subissent  une étape de fusion à l'issue de laquelle sont extraites les terres rares (lanthane, cérium, praséodyme, néodyme et yttrium), ainsi que le nickel et le cobalt.

Tous ces éléments pourront alors être réutilisés, notamment pour la fabrication de nouvelles batteries NiMH.

Alexandra Chavarot

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur