Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Les transmissions optiques quadruplent de débit

| | | | |

Par publié le à 11h17

Les transmissions optiques quadruplent de débit

Puce photonique PSE d'Alcatel-Lucent

Alcatel-Lucent a développé une puce photonique capable de porter le débit de transmission optique à 400 Gbit/s par canal, contre au maximum 100 Gbit/s aujourd’hui. De quoi doubler la capacité des réseaux télécoms actuels.

Après être passé de 2,5 à 10 Gbit/s puis à 40 Gbit/s et 100 Gbit/s, le débit de transmission optique de données à longue distance se prépare à bondir à 400 Gbit/s. Ce résultat est annoncé par Alcatel-Lucent. Au cœur de cette innovation : une puce photonique développée au Bell Labs, le centre de recherche de l’équipementier télécoms franco-américain. Baptisée Photonic Service Engine (PSE), elle autorise des vitesses de transmission de données atteignant 400 Gbit/s sur les réseaux basés sur la technologie optique cohérente mono-porteuse.

Cette innovation répond au besoin des réseaux télécoms de faire face à la croissance des services haut débit, mobiles et cloud. Selon Alcatel-Lucent, elle aide les opérateurs à concilier maîtrise des coûts et accroissement spectaculaire de flux de données au coeur de leurs réseaux.

La puce 400G PSE se déploie aussi bien sur les lignes optiques nouvelles et qu’existantes. Elle est spécialement conçue pour fonctionner avec le commutateur optique PSS 1830 d’Alcatel-Lucent, installé dans plus de 120 réseaux à travers le monde. Par rapport aux puces photoniques à 100 Gbit/s actuelles, elle ne se contente pas de quadrupler le débit. Elle multiple aussi la densité optoélectronique par 4, améliore la portée de transmission de 50 %, réduit la consommation d’énergie de 33 % et multiple l’efficacité spectrale par un facteur 2,6.

Avec le multiplexage en longueur d’onde (capacité à transmettre les données sur plusieurs ondes lumineuses simultanées), il devient possible de faire transiter un flux de 23 Tbit/s sur une seule fibre optique, contre aujourd’hui au maximum 8,8 Tbit/s. Les expérimentations menées avec Deutsche Telekom montrent la possibilité d’obtenir ce résultat sur une distance record de 3 000 Km, contre 2 000 Km avec les technologies actuelles.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus sur la solution PSE d’Alcatel-Lucent, cliquer ICI.

Présentation vidéo de la technologie PSE

  

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur