Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Les signaux vitaux mesurés sans contact

| | |

Par publié le à 17h26

Les signaux vitaux mesurés sans contact

Le système Vital signs camera de Philips

Philips a mis au point un système à base d'une caméra qui mesure sans contact les signaux vitaux tels que le rythme cardiaque ou la respiration.

Plus besoin de capteurs médicaux collés à la peau, ni de dispositifs reliés au corps pour mesurer des signaux vitaux tels que le rythme cardiaque ou la respiration. Philips propose de le faire sans contact à l’aide d’une simple  caméra. Résultats : un meilleur confort et surtout la possibilité de mettre cette fonction à la portée de tout le monde.

L’innovation réside dans un logiciel de traitement d’images qui, à partir des informations visuelles fournies par la caméra, détermine la fréquence cardiaque ou l'état de la respiration. Ceci offre l’avantage de transformer n’importe quel terminal équipé d’une caméra (comme les tablettes et les smartphones) en capteur de surveillance médicale.

D’ailleurs le groupe néerlandais  prévoit de sortir, dans quelques mois, une appli pour l’iPad2 qui permettra aux consommateurs de mesurer eux-mêmes leurs signes vitaux comme la fréquence cardiaque et la respiration à la maison en utilisant la caméra de leur tablette.

Le système intéresse les hôpitaux, où la surveillance du rythme cardiaque et de la respiration fait partie des soins prodigués à de nombreux patients. Il trouve aussi des applications dans les gymnases pour le suivi des efforts des athlètes, ainsi que dans la surveillance des bébés malades ou endormis.

Par exemple, pour mesurer la respiration, le système détecte la montée et la descente de la poitrine. Pour le rythme cardiaque, il détecte les changements minuscules dans la couleur de la peau du visage qui se produisent lorsque le cœur pompe le sang dans le corps. Ces changements sont imperceptibles à l'œil nu. Et même si le concept est simple, les détecter dans les images vidéo est un défi technique. Philips surmonte ces défis en s'appuyant sur son expertise interne en matières d'optique, de vidéo et de traitement du signal.

Philips est prêt à octroyer des licences de cette technologie dans certains domaines d'application.

Ridha Loukil

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur