Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Les pales d’éoliennes deviennent élastiques

| | | |

Par publié le à 15h04

Les pales d’éoliennes deviennent élastiques

Vue 3D d'une pale élastique et incurvée.

Pour augmenter le rendement des éoliennes, Siemens donne de l’élasticité à leurs pales. Cette flexibilité leur permettra de mieux résister à la fatigue. Les turbines qui en seront dotées devraient pouvoir affronter des conditions plus difficiles tout en affichant des durées de vie plus longues.

Le 18 septembre dernier, le géant industriel allemand Siemens annonçait qu’il se désengageait totalement de ses activités nucléaires pour se renforcer dans le secteur des énergies renouvelables. Les nouvelles pales d’éoliennes qui seront fabriquées dès l’année prochaine aux Etats-Unis, sont une première concrétisation de ce virage.

Incurvées comme des cimeterres, ces pales seront également plus élastiques que celles existant aujourd’hui. Une élasticité qui permettra aux turbines de résister aux forces rencontrées parfois en haute mer, où les débits d’air peuvent atteindre 100 tonnes par seconde. Avec une longueur de 53 mètres, ces pales seront 4 mètres plus longues et pourtant jusqu’à 500 kilogrammes plus légères que leurs devancières, ce qui représentera un gain de 5 % dans le rendement de la turbine d’après Siemens.

                          

                                        Extrémité d'une pale d'éolienne signée Siemens


Pour commencer, la fabrication de ces hélices restera fortement manuelle mais la société travaille à l’automatisation de son process. Elle ambitionne de réduire ainsi le coût de production de chaque pale de 40 %.

Charles Foucault

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur