Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Les meilleures universités au monde pour étudier la technologie

| |

Par publié le à 10h52

Les meilleures universités au monde pour étudier la technologie

L'université de Stanford se classe première du classement de Times Higher Education en ingénierie et technologie et en informatique.

Times Higher Education a publié mardi 17 octobre son classement annuel des universités dans les domaines de l'ingénierie et la technologie, ainsi que l'informatique. Les Top 10 sont dominés par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Suisse.

Le journal dédié aux études supérieures Times Higher Education a publié le 17 octobre son classement 2018 pour les universités en ingénierie et technologie, et en informatique.

L'université américaine de Stanford domine le classement dans les deux catégories. Côté informatique, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Suisse occupent le Top 10. C’est également vrai concernant l’ingénierie et la technologie, avec en plus deux université asiatiques. Celle de Singapour perd une place par rapport à l’an dernier (de la 7ème à la 8ème), et l’université de Pékin fait son entrée à la 7ème place. Elle était 12ème dans l'édition précédente.

Côté français, l’école polytechnique et l’université Paris Sciences et Lettres figurent dans le Top 100 dans les deux catégories. Au total, seules huit sont présentes parmi les 500 universités classées en informatique.

Les 500 universités internationales sont classées en fonction de cinq indicateurs de performance à la fois objectifs et subjectifs. Cumulés, les critères enseignement et recherche comptent pour 60% de la note obtenue. Or, ils sont basés pour plus de la moité sur une enquête d’opinion annuelle menée auprès d’environ 10 500 personnes sur la réputation de l'université. L’influence de l’établissement compte pour 30% de la note. Elle est évaluée en fonction du nombre d’articles universitaires cités dans les revues scientifiques de l’éditeur Elsevier. Le caractère international est jugé par la part d’étrangers parmi les étudiants et le personnel, mais aussi par les travaux effectués en collaboration avec des équipes internationales. Enfin, le transfert de technologie à l’industrie est également pris en compte en fonction des revenus perçus grâce à des partenariats entre les établissements et les entreprises. Il ne représente que 2.5% de la note.

 

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur