Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Article Précédent
Article Suivant
Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

"Les enjeux sociétaux au coeur de la formation des ingénieurs", Eric Maurincomme, directeur de l’INSA Lyon

| | | |

Par publié le à 05h45

Les enjeux sociétaux au coeur de la formation des ingénieurs, Eric Maurincomme, directeur de l’INSA Lyon

Eric Maurincomme, directeur de l’INSA Lyon.

L'INSA Lyon a pris la tête de notre classement annuel des écoles d'ingénieurs 2018. A l'occasion de la sortie de ce palmarès exclusif, nous avons interviewé le directeur de l'école, Eric Maurincomme, sur sa politique de recherche, la place accordée aux doctorants ainsi que sur le statut d'étudiant-entrepreneur. 

 

Quel est le potentiel de recherche de l'INSA Lyon ?

Sur un total de 1500 personnes travaillant à l'école, 750 mènent une activité de recherche. Et sur un budget consolidé de 150 millions d’euros, 40 % sont consacrés à la recherche. En raison de notre double origine grande école-université, il y a un lien très fort entre la formation des élèves ingénieurs et la recherche. Par ailleurs, nous avons été l’un des premiers établissements à créer il y a tout juste 30 ans une filiale de valorisation de la recherche avec INSAVALOR.

Comment votre politique de recherche est-elle organisée ?

Pour les contrats publics, c’est naturellement l’INSA Lyon qui les gère, avec 23 laboratoires. En revanche, c’est notre filiale INSAVALOR qui prend en charge les contrats privés. Chaque année, nous en signons près de 900 avec des entreprises. Cette filiale réalise 17 millions d’euros de chiffre d’affaires. Par ailleurs, nous avons modifié notre approche en passant d’un modèle fondé sur les grandes disciplines de recherche à un modèle fondé sur des enjeux sociétaux : énergie pour un développement durable, environnement, information et société numérique, santé globale et bioingénierie, transport , infrastructures et mobilités.

Quelle place accordez-vous aux doctorants ?

Une place essentielle : nous avons plus de 600 étudiants inscrits en thèses. Nous incitons de plus en plus nos ingénieurs à faire une thèse, même si ce n’est pas facile en raison des niveaux élevés de salaires à l’embauche de nos ingénieurs. Nous avons créé des formations qui leur sont destinées, en partenariat avec quelques universités technologiques européennes, comme TU Delft ou le Politecnico de Turin.

Le statut d’étudiant-entrepreneur est-il appelé à se développer ?

Oui il y a un vrai mouvement depuis deux ou trois ans, y compris chez les doctorants. Chez nous, le nombre de diplômés qui ont créé ou qui sont en passe de créer une start-up est en forte croissance, passant d’une quinzaine de diplômés en 2016, à près de 40 diplômés en 2017.

Biographie

Eric Maurincomme est directeur de l’INSA Lyon depuis le 1er juillet 2011.

Ingénieur diplômé du Département Génie Electrique en 1988, Eric Maurincomme décroche un Master of Science de l’Université de Californie avant de poursuivre une thèse en Génie Biologie et Médical, label Européen, qui lui vaut le titre de Docteur INSA.

Après dix-sept années d’expérience dans des grands groupes internationaux, d’abord dans des fonctions de recherche et de développement, puis à la tête d’équipes pluridisciplinaires, il est nommé en juillet 2011 au poste de Directeur de l’INSA Lyon. Il sera renouvelé dans ses fonctions pour un second mandat, de 2016 à 2021.

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur