Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Les chasseurs américains F-22 et F-35 ne seront bientôt plus furtifs

| | | |

Par publié le à 17h34

Les chasseurs américains F-22 et F-35 ne seront bientôt plus furtifs

L'amélioration de la précision des radars à basses fréquences pourrait rapidement rendre inutile les technologies de furtivité, souvent très coûteuses, des chasseurs vedettes des armées américaines.

Le développement de nouveaux radars par les armées russes et chinoises risque de remettre en cause la furtivité tant vantée (et particulièrement coûteuse) des F-22 Raptor et F-35 Lighting II américains. Ces deux chasseurs sont conçus de manière à être pratiquement invisibles aux radars de ciblage utilisant des hautes fréquences (sur les plages de fréquences Ku, X, C et partiellement S), mais ils ne sont pas optimisés pour échapper aux radars à basses fréquences (par exemple les longueurs d'ondes L, UHF ou VHF).

Jusqu'à présent cette faille était considérée comme acceptable car si les radars à basses fréquences pouvaient détecter les avions "furtifs", ils n'étaient généralement pas capables de traquer les aéronefs suffisamment précisémment pour les cibler avec un système d'armement. Mais d'après un ancien gradé de l'US Navy, cité par USNI News, les radars opérant dans les fréquences basses sont de plus en plus précis, notamment grâce à l'augmentation permanente des capacités de traitement informatique de ces systèmes.

Selon la même source, il sera très difficile pour un appareil se voulant furtif de continuer à opérer sans couvrir ces bandes de fréquence d'ici à 2030. Les nouveaux navires de guerre comme les Type 52C Luyang II et Type 52D Luyang III chinois, embarquant à la fois des radars à hautes et basses fréquences. Le radar à basses fréquences pourrait alors renseigner celui à hautes fréquences pour lui permettre d'acquérir des cibles masquées pour lui.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

6 réactions

Marcel
Le 05/08/2014 à 17h44
Raison pour laquelle la furtivité active, fondée sur la détection passive, l'interférométrie, le brouillage, voire l'ionisation de la structure de l'avion afin d'en limiter la signature radar, était dès le départ plus à même de procurer les effets escomptés en termes de discrétion. C'est la voie qui a été choisie par Dassault Aviation avec le "Système de Protection et d'Evitement des Conduites de Tir du RAfale" (SPECTRA). C'est évidemment plus cher que de concevoir une structure à facette et de barbouiller l'avion avec de la peinture magique, mais quand on voit les coûts d'achat et d'entretien induits par ladite structure et ladite peinture, on se dit qu'on a fait le bon choix. Notez au passage que d'après les critères de Lockheed Martin lisibles sur leur site, le Rafale est un avion furtif de 5ème génération. Cocasse. Son heure viendra, patience. Probablement en même temps que les partenaires du F35 comprendront l'ampleur de l'arnaque à laquelle ils participent.

zaza
Le 07/08/2014 à 11h39
Vous pouvez continuer à rêver... Le rafale ne sera jamais de 5ème génération. Il est bon dans un musée. Nous continuerons à enrichir Mr Dassault avec une telle daube.

Jean-Francois Morf
Le 26/10/2014 à 19h59
Tant que les avions en fibre isolante auront des fils électriques allant de l'avant à l'arrière, ces fils se comporteront comme des dipôles. Un dipôle a toujours au moins une fréquence fondamentale de résonance. Une fréquence qu'il réfléchit comme une antenne, ce qui permet de localiser le centre du dipôle sur l'écran radar. On ne localise pas la surface de l'avion, mais le centre de l'avion. C'est mieux. En choisissant la bonne fréquence, on fait apparaître les avions ennemis et pas les avions amis. Comme leurre, il suffit à l'ennemi de lâcher dans l'air des longs fils électriques, qui vont créer de faux échos...

chill
Le 16/02/2015 à 17h00
le f35 est la "famous grouse" de l'oncle sam, une arnaque totale pour plusieurs pays européens ( tant pis pour eux) ainsi que pour le canada mais également un désastre pour le contribuable américain. le seul véritable avion "omnirole" moderne et opérationnel est le rafale ; d'ailleurs qui fait le job en irak, syrie ou libye ? les faits, seulement les faits !!!

Paul83
Le 19/05/2015 à 11h42
Bien sur le RAFALE est un bon avion polyvalent, n'en déplaise aux tenants de la fance parc de loisirs. Pour ce qui est de la furtivité, tant qu'on n'aura pas vécu un affrontement majeur contre un adversaire disposant de technologies avancées, personne n'en sait rien. Et au prix de ces engins, et avec le faible nombre de pilotes formés, le jour ou l'on ne combattra plus des demeurés montés sur des toyotas mais une armée moderne, nous allons avoir des désillusions.

loulou
Le 09/08/2015 à 20h59
Chill.....excuse-moi mais en Irak Lybie tout ce que tu veux....bombarder librement dans le ciel même un avion de la seconde guerre mondiale peut le faire sans problême mdrrrr!!

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur