Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Les boitiers IQSun boosteraient le rendement photovoltaïque de 40 %

| | | | |

Par publié le à 16h53

Les boitiers IQSun boosteraient le rendement photovoltaïque de 40 %

Le boitier de jonction IQSun permetd e compenser les effets d'ombrage sur les panneaux.

La société Solairemed n’a pas froid aux yeux : elle affirme doper de 25 à 40 % le rendement de panneaux photovoltaïques grâce à ses boitiers de jonction IQSun. Actuellement en test chez des clients, ils pourraient équiper des panneaux commerciaux d’ici quelques mois.

Les boitiers de jonction IQSun de Solairemed ont été originellement développés pour corriger les problèmes d’ombrage qui plombent le rendement des installations photovoltaïques. « Lorsque plusieurs panneaux sont placés en série, le système s’aligne automatiquement sur le panneau affichant la production la plus basse », explique Emmanuel Rat, directeur marketing de la start up. « Si l’installation est mal pensée, l’ombrage régulier d’un seul panneau peut ainsi tirer l’ensemble de la production vers le bas ! » Intégrés sur les panneaux neufs ou greffés sur des installations existantes, les boitiers de Solairemed embarquent une électronique de gestion permettant d’intégrer les puissances individuelles de chaque panneau sans avoir besoin de les égaliser. Cette architecture électronique atténue de même le ''mismatching'', qui correspond aux écarts de puissance entre des panneaux à l’état neuf.

Mais la société aixoise a poussé sa technologie là où on ne l’attend pas. « Ce métier premier, la correction de l‘ombrage et du mismatching, nos concurrents le maitrisent également. Par contre, intégrée dès la fabrication du panneau, notre technologie permet en plus d’augmenter sa production de 25 à 40 % », déclare Emmanuel Rat. L’affirmation a pourtant de quoi laisser le professionnel sceptique. « Plusieurs de nos interlocuteurs restent incrédules car ce niveau performance est inédit », concède-t-il.

Si la Solairemed se refuse encore à divulguer les détails de son innovation, qui tiendrait « à l’électronique du boitier mais aussi à la conception du panneau », c’est que les prochains mois seront décisifs.

La société est actuellement en discussions avec de grands installateurs et des fabricants de panneaux, qui testent IQSun sur leurs équipements en conditions réelles. « Si ses essais s'avèrent concluants, notre plus gros interlocuteur communiquera vers la fin du mois de mars », affirme Emmanuel Rat, confiant. D’ors et déjà, Solairemed peut s’appuyer sur le trophée ''Or Innovation'', qui lui a été décerné début décembre par le jury du salon Energaïa, spécialisé dans les énergies renouvelables. Si un gain de 25 à 40 % était confirmé dans les faits, le marché potentiel serait énorme.

Effet d’annonce ou petite révolution dans le photovoltaïque ? Wait and see…

Hugo Leroux

 
Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur