Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Les archives des Arts et Métiers numérisées et libres de droit

| |

Par publié le à 16h14

Les archives des Arts et Métiers numérisées et libres de droit

Salle des manipulations électriques ENSAM Aix en Provence

Le site de la bibliothèque patrimoniale des Arts et Métiers est ouvert. Il met à la disposition du grand public des centaines de documents d’archives de l’école, sous la forme de fichiers numériques, libres de droit, téléchargeables et diffusables sur les réseaux sociaux. Une mine d’or pour les étudiants et curieux d’histoire techniques en tout genre.

Bonne nouvelle! Le site de la bibliothèque patrimoniale de l’école des Arts et Métiers, créé il y a deux ans en interne, est désormais ouvert au public. Il donne accès, via des documents numérique libres de droits, aux archives numérisées des anciens étudiants et professeurs. Lancée en 2009, la numérisation des archives de l’école nationale des Arts et métiers issues des quatre campus de l’école est finie. Le site patrimoine.ensam.eu, donne accès aux centaines de documents, cours, livres albums de dessins techniques, photographies anciennes de l’établissement et bulletins techniques sous la forme de fichiers numériques, libres de droit, téléchargeables et diffusables sur les réseaux sociaux.  

On y trouve ainsi des documents tels que la « Publication industrielle des machines-outils » d’Armengaud (ancien élève du campus de Châlons en 1825), des imprimés en histoire des sciences et techniques, une trentaine de cours, albums de dessins issus des fonds anciens des campus d’Aix-en-Provence, Angers et Châlons mais aussi l’intégralité de la collection du "Bulletin technologique de la société des anciens élèves des Ecoles Nationales d'Arts et Métiers", qui est l’un des plus grands périodiques techniques français de la fin du XIXe siècle (1883 à 1914).

« C’est un initiative de l’école, dont l’une des mission est la transmission de la culture technologique, souligne Alexandre Rigal, directeur général adjoint d'Arts et Métiers. La dernière campagne de numérisation, le plus importante, et la création du site ont coûté 60000 euros, en partie financées par la fondation des Arts et métiers. ». Celle-ci devrait à son tour apporter des documents à la bibliothèque numérique pour l'enrichir encore.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur