Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Le pôle Systematic s’attaque au smart grid

| | | | | | |

Par publié le à 15h20

Le pôle de compétitivité Systematic vient de lancer un groupe thématique sur les smart grids. Il mettra en synergies les compétences de grands groupes industriels, start-up et acteurs institutionnels pour développer des systèmes d’information souples destinés à la production et la distribution d’énergie intelligente.

Entre le développement du véhicule électrique et le déploiement massif des énergies renouvelables, les réseaux électriques sont amenés à se complexifier.  Pour assurer la parité constante entre production et demande électrique, les futurs smart grids, ou réseaux intelligents, devront pousser l’intégration des technologies de l'information et de la communication (TIC) et de la distribution électrique à un niveau inégalé. Selon un récent rapport du cabinet d’intelligence économique Pike Research, le marché des smart grids va grossir de 10 milliards de dollars en 2009 à 35 B$ en 2013, uniquement pour les réseaux de distribution d’électricité. 

Dans ce contexte, le pôle de compétitivité Systematic, qui fédère en île de France plus de 630 acteurs industriels, PME et scientifiques spécialisés dans le logiciel libre ainsi que les outils de conception et développement systèmes, ouvre un groupe thématique « Gestion Intelligente de l’Energie ». Le groupe de travail étudiera les systèmes d’information intervenant depuis la production énergétique jusqu’à la gestion des consommations. Les verrous technologiques sont nombreux : traitement massif de données (ou big data), logiciels d’aide à la décision, infrastructures de télécommunication, réseau de capteurs, intelligence embarquée ou encore sécurité des données transmises. 

La feuille de route des partenaires n’est pas encore clairement tracée, mais des projets devraient rapidement se structurer autour du rapprochement des réseaux d’énergie et de communications. A plus long terme, les travaux s'élargiront à la thématique plus complexe des villes intelligentes (ou smart cities), qui au réseau commun information et énergie agrégera tous les autres types de réseaux : transports, eaux, chaleur urbaine, etc.

Hugo Leroux

 
Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur