Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Le millième de seconde pour une montre ... mécanique

| | |

Par publié le à 09h00

Le millième de seconde pour une montre ... mécanique

La chaine de la montre et celle chaine du chronomètre sont séparées dans la Mikrotimer Flying 1000.

Avec son prototype Mikrotimer Flying 1000, Tag Heuer parvient à mesurer mécaniquement le millième de seconde. Une ingénierie digne d’une écurie de F1 a permis de mettre au point cette montre chronomètre, notamment en séparant ces deux fonctions généralement reliées par un embrayage. La performance intéresse l’organisme de normalisation ISO qui teste actuellement le bijou de précision afin d’en faire éventuellement la référence en terme de mesure mécanique du temps.

Entre deux mouvements de sa grande aiguille, Usain Bolt parcoure1,2 centimètres, un avion 24 centimètres, la Terre effectue 29,8 mètres de sa révolution autour du soleil…

La montre dévoilée en mars au salon Basel World par Tag Heuer mesure les millièmes de seconde. Baptisé Mikrotimer Flying 1000, c’est le premier chronographe mécanique à afficher cette performance. L’aiguille dédiée à cette mesure occupe le grand cadran par souci de lisibilité. Son coeur bat 3,6 millions de fois par seconde.

Pour y arriver les ingénieurs de Tag Heuer ont dû séparer la chaine mécanique de la montre de celle du chronographe. Celle dédiée au chrono ne possède pas de balancier, son mouvement est entretenu par un ressort beaucoup plus rigide que sur les modèles classiques.

Après un petit rappel historique de la naissance du centième de seconde mécanique, la vidéo ci-dessous donne un aperçu du fonctionnement du bijou de Tag Heuer de l’intérieur.

Charles Foucault
 

               
 

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur