Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Médailles de l'innovation : le CNRS met l'impression 3D céramique, l'IA et la neurogénèse à l'honneur

|

Par publié le à 10h39

Médailles de l'innovation : le CNRS met l'impression 3D céramique, l'IA et la neurogénèse à l'honneur

Thierry Chartier, chercheur en matriaux et procds cramiques lInstitut de recherche sur les cramiques (IRCER) et laurat de la mdaille de linnovation CNRS 2018, avec Pierre-Marie Geffroy (chercheur) devant un quipement de mesure de flux de permation de l'oxygne travers une membrane cramique. Au cours de ses recherches, Thierry Chartier dveloppe une technologie qui donnera naissance, en 2001, la start-up 3DCeram, qui produit des pices 3D par photo-polymrisation dun systme cramique ractif selon le procd de strolithographie. En 2005, il fonde avec le groupe Air liquide le Laboratoire commun des matriaux inorganiques pour procds gaziers (LMIPG), qui dveloppe des matriaux et systmes cramiques produisant de nouvelles sources dnergie et amliorant lefficacit nergtique. Lanne suivante, ses recherches mnent la cration de Ceradrop, start-up dveloppant de nouvelles techniques dimpression par jet dencre pour llectronique imprime. En 2013, ses travaux permettent la premire cration au Monde dimplant crnien en hydroxyapatite. UMR7315 Institut de Recherche sur les Cramiques 20180094_0016

Dans le cadre de l'édition 2018 de ses médailles de l'innovation, le CNRS a choisi de récompenser des chercheurs et des travaux dans trois domaines distincts : les matériaux, l'informatique et le médical.

Lors d’une cérémonie qui s’est déroulée le 10 octobre à Paris, le centre national de la recherche scientifique a remis ses médailles de l’innovation pour l’année 2018. Cette distinction récompense des chercheurs dont les travaux ont conduit à des innovations majeures et apportent des bénéfices avérés tant sur le plan économique, thérapeutique ou sociétal. Cette édition a désigné trois lauréats : Thierry Chartier, de l’Université de Limoges, pour ses travaux sur l’élaboration des pièces céramiques Daniel Le Berre, de l’Université d’Artois, pour ses travaux sur les algorithmes dédiés à l’intelligence artificielle, et Valérie Castellani, de l’Université de Limoges, dont les recherches portent sur les mécanismes cellulaires précurseurs de la création de neurones dans l’embryon.

Des innovations concrètes

Les investigations de ces trois chercheurs ont abouti à la création de sociétés. Ainsi, Thierry Chartier a créé 3DCeram, entreprise dédiée à la stéréolithographie de pièces céramiques, il a également monté un laboratoire commun avec Air Liquide pour le développement de systèmes céramiques en vue de produire de nouvelles sources d’énergie. Daniel Le Berre, quant à lui, est à l’origine de l’outil de raisonnement pour le langage Java Sat4j, qui a récemment intégré la plateforme ouverte Eclipse. Enfin, Valérie Castellani a co-créé la start-up Oncofactory, spécialisée dans les thérapies oncologiques personnalisées.

Valérie Castellani

Thierry Chartier

Daniel le Berre

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur