Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Le Cetim vous aide à concevoir des assemblages robustes

| | | | | |

Par publié le à 02h24

Le Cetim vous aide à concevoir des assemblages robustes

Optimiser les assemblages numériquement et les valider par essais physiques

Profitant de ses compétences multiples et ses moyens d’essais, le centre technique de la mécanique propose aux industriels des prestations globales pour les aider à concevoir et valider des assemblages robustes. Une offre alléchante quand on sait que 20 % des avaries mécaniques sont dues à des assemblages défaillants.

Constatant que 20 % des avaries mécaniques sont liées à des problèmes d'assemblage, le Centre Technique des Industries Mécaniques (Cetim) propose aux entreprises une démarche globale de conception d'assemblages optimisés, pour accélérer la mise sur le marché de produits plus fiables, plus performants, et plus compétitifs.

Fort de sa panoplie de compétences et de moyens d’essais, pilotée par un seul responsable projet, il se propose d’intervenir sur deux des maillons importants de la chaine de valeur du produit : conception et simulation ; essais et validation.

Il a développé pour cela une méthodologie en quatre étapes de travail, qui sont déployées selon la problématique propre à chaque entreprise :
 

  • Etude et qualification du besoin : cela porte notamment sur les exigences de tenue en fatigue, mesures de chargement, profils de sollicitation, avec des analyses statistique et probabiliste des données, des échanges équipes projet/client et Cetim, la co-élaboration d'un programme de conception et validation de l’assemblage, la rédaction d'un cahier des charges pour une décision stratégique ;

  • Etude de conception et dimensionnement : à partir des règles métiers, et du choix de la technologie d'assemblage envisagée, le Cetim réalise l'étude de dimensionnement numérique (calcul/simulation, détermination de la performance en fatigue…). Puis intervient la préparation d’un programme d'essais de validation selon le cahier des charges et les performances attendues ;

  • Caractérisation et essais : selon le cahier des charges validé en étape 2, le Cetim propose les moyens d'essais adaptés, conçoit et réalise les bancs d'essais nécessaires et mène les campagnes de test matériaux et assemblage (essais statiques, dynamiques, fatigue, fatigue vibratoire…). Un rapport d'essais et de mesures synthétise les résultats obtenus ;

  • Corrélations et validation finale de l'assemblage : le Cetim corrèle les résultats des calculs et des essais, et mène une analyse fiabiliste, valide la conformité du produit selon les performances attendues, et conçoit les gammes d'assemblages associées. Selon les résultats de cette ultime étape, sont proposées des pistes d'amélioration de tenue en fatigue. A l'issue de cette étape finale, les performances de l’assemblage sont validées, et un rapport final de l'ensemble de l'étude est remis.


L'analyse approfondie de chaque étape de la conception et la validation de l’assemblage, associée à la définition précise des critères de performance attendue et à leur validation par la simulation numérique et par les essais, garantissent un résultat conforme au cahier des charges validé au préalable, dans un délai et un investissement maîtrisés.

Le Cetim est un institut technologique labellisé Carnot. Sous certaines conditions, le doublement du Crédit d’impôt recherche peut être obtenu dans le cadre des différents projets.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.cetim.fr/

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur