Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Le capteur d’images Cmos gonfle sa sensibilité

| | |

Par publié le à 11h41

Le capteur d’images Cmos gonfle sa sensibilité

Le capteur d'images Cmos de Toshiba mesure 1/4 de pouce

Toshiba lance un capteur à 8 millions de pixels boostant la sensibilité de 40 % par rapport aux capteurs d’images Cmos traditionnels.

Réduire la taille des pixels tout en boostant la sensibilité : tel est le résultat auquel est parvenu Toshiba pour son dernier capteur d’images Cmos à 8 megapixels. La taille des pixels, qui constituent les éléments de capture de base de l’image, est ramenée à seulement 1,12 µm, soit la plus petite actuellement dans cette industrie. Mais la sensibilité ne baisse pas pour autant, comme le prévoit les lois de la Physique. Au contraire, elle croit de près de 40 %.

Le secret de Toshiba réside dans l’emploi d’une nouvelle architecture de capteur baptisée BSI (Back Side Illumination). Cette technologie, développée également par Omnision et Sony, consiste à inverser les deux couches du capteur : celle des photodiodes passe devant celle des interconnexions métalliques, et la partie optique, posée habituellement sur le front du capteur, passe à l’arrière du substrat. Des photons, bloqués dans l’architecture traditionnelle par les connexions métalliques, arrivent ainsi jusqu’aux photodiodes. Ce qui explique l’augmentation de la sensibilité.

Toshiba est parvenu ainsi à entasser 8,08 millions de pixels dans une puce de ¼ de pouce. Le nouveau capteur d'images se destine tout particulièrement aux smartphones. Son échantillonnage commence maintenant et sa production de masse est prévue à la fin de 2011.

En voici les principales caractéristiques :

  • Format optique : 1 / 4 pouce ;
  • Nombre de pixels : 8,08 millions de pixels ;
  • Taille des pixels : 1,12 micromètres ;
  • Taux de rafraichissement d’image : 30 ou 60 images par seconde.

Ridha Loukil

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur