Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Le big data vu par des artistes

| | | | | |

Par publié le à 07h00

Le big data vu par des artistes

La mécanique des rêves, c'est le titre que nous avons choisi pour nos articles hebdomadaires sur les travaux mêlant art et technologie. Mécaniques discursives, c'est le nom d'une drôle d'installation de deux artistes bruxellois, qui mettent en scène avec ironie et poésie le monde comme ils le voient, les relations complexes entre des choses simples (ou l'inverse) et le lien entre savoir-faire traditionnel et innovation.

Drôle de bric-à-brac que l'installation imaginée par Fréderic Penelle et Yannick Jacquet. Mécaniques discursives, exposée jusqu'au 13 septembre 2015 au musée d'art contemporain de Rome (MACRO), mêle allégrement des techniques "modernes" comme la vidéo et "anciennes" comme la gravure. Normal, elle a été créée par deux artistes l'un, vidéaste, l'autre, graveur. Mais le jeu de constraste ne s'arrête pas là. Il ne s'arrête pas du tout, en fait, tant les concepteurs de cette improbable usine à gaz se sont amusés à mélanger les genres et les sujets, les types d'objets et les types de représentation, les liens (il)logiques et les clins d'œil visuels. En juxtaposant et en (dés)organisant des représentations hétéroclites à la façon d'une machinerie d'une absurde complexité, en s'appropriant les codes du big data et de la visualisation sous forme de graphes, ils ont créé leur propre "carte mentale", décalée et, d'une certaine façon, décapante. Une façon peut-être de mettre en question notre rapport à la technologie, en jouant à détourner ses codes pour l'entraîner vers le burlesque ou la poésie.


  • Mécanique discursive
  • Mécaniques discursives
  • mécaniques discursives
  • Mécaniques discursives
Play Pause diaporama Le big data vu par des artistes
Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur