Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Le béton qui se passe de cure

| | | |

Par publié le à 15h34

Le béton qui se passe de cure

L'étape de cure consécutive au coulage.

Autoplaçant, sans armatures, autocicatrisant… Les innovations pleuvent sur le béton. Cemex vient cette fois de développer un produit qui n’a plus besoin de subir l'étape de cure après son coulage.

Lors du durcissement, l’eau contenue dans le béton s’évapore, ce qui risque de nuire à la durabilité du produit (formation de fissures), ou de provoquer la formation de poussières. Pour éviter cette perte de performannces, les ouvriers pulvérisent un traitement, généralement une résine acrylique, en surface de la dalle coulée.

A priori non toxique, son application requiert tout de même certaines précautions sur un chantier, en plus d'être consommatrice d'emballages. Hydratium, le dernier béton prêt à l’emploi du cimentier Cemex, se passe désormais de cette étape dite de cure. Il intègre en effet dans sa formule un adjuvant qui évite l’évaporation de l’eau.

Cette solution a déjà été mise en œuvre sur un premier chantier. Il s’agit d’une dalle de compression pour un système de plancher conçu par la société Rector. La fonction de cure intégrée a été pour l'occasion combinée à la fonction autoplaçante.

Ludovic Fery

Pour en savoir plus : www.cemex.fr

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur