Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

La soif d’énergie de l’électronique grand public

| | |

Par publié le à 17h28

La soif d’énergie de l’électronique grand public

Mesurer la consommation des produits électroniques grand public prouve que la démarche d'éco-conception est un gisement d'économie d'énergie.

Les stratégies de réduction de la consommation d’électricité des produits grand public prennent leurs sources dans diverses études menées des deux côtés de l’Atlantique.

En décembre 2007, la Consumer Electronics Association américaine (CEA), se fait l’écho d’un rapport de la société Tiax. Il comprend une foule de chiffres au sujet de la consommation énergétique de produits divers comme les téléviseurs, les magnétoscopes et lecteurs de DVD, les combinés audio et bien d’autres encore.

Les chiffres sont précis mais pour obtenir des éléments plus récents il faut consulter une autre étude réalisée sous la houlette de la CEA et publiée en décembre 2011. Elle réserve son lot de surprises: en page 18, on se rend compte que les consoles de jeu consomment désormais plus de courant que les ordinateurs. On note aussi que les téléviseurs restent de loin les produits électroniques grand public les plus énergivores.

Publiée en juillet 2008 sous l’égide de l’Union Européenne, de l’ADEME et d’EDF, le rapport du projet Remodece comprend des éléments que l’on ne retrouve pas toujours dans les études américaines. Sa page 13 analyse la consommation des téléviseurs en fonction de leur technologie : surprise le bon vieux tube cathodique s’en sort plus que bien !

On n’en trouvera toutefois pas mention dans l’étude la plus récente que nous vous proposons de découvrir. Elle date de juin 2012 et comporte des projections de consommation jusqu’en 2035. Elle a été rendue publique par le ministère américain de l’énergie (DoE) Elle va plus loin que les autres rapports mentionnés içi puisqu’elle analyse secteur par secteur les besoins en énergie présents et futurs des Etats-Unis, une étude dont le pendant européen serait bienvenu.

Mathieu Brisou

Pour en avoir plus :

L'étude CEA / Tiaxx

L'étude CEA de décembre 2011

Le rapport Remodece

Les chiffres du ministère américain de l'énergie
 

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur