Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

La robotique manque de bras : Fanuc en forme

| | | |

Par publié le à 13h00

La robotique manque de bras : Fanuc en forme

Apprendre à piloter des lignes robotisées

Afin de répondre au besoin criant d’opérateurs spécialisés dans la conduit des installations robotisées, le constructeur de robots lance une formation diplômante. Un métier d’avenir puisque les débouchés sont estimés à 12 000 postes en France.

« Depuis 2009, nous constations un manque de profils intermédiaires avec une expertise en robotique, en deçà du niveau ingénieur. Nous étions sollicités par diverses entreprises qui cherchaient de l'aide pour recruter des agents de maintenance capables de manipuler des robots, de comprendre les messages sur les machines. En fait, ce profil n'existait pas. Comme nous proposions de longue date de la formation sur nos produits, nous avons prolongé la démarche vers ce Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie (CQPM). Il nous permet de présenter des profils en allant au-delà d'une simple recommandation Fanuc », explique Jean-Hugues Ripoteau, directeur général de Fanuc Robotics France.

CQPM Conducteur d'installations robotisées

Modalités : formation de 3,5 jours, puis 1,5 jours de validation des acquis, le tout par les formateurs de Fanuc et dans ses locaux

Dispositifs d'accès : DIF ; CIF ; action individuelle ; plan de formation entreprise ; POE ; AFPR…

Contenu : savoir-faire techniques (technologie des matériels ; analyse d'un schéma ; sécurité du métier et de l'environnement) et savoir-faire théoriques (programmation d'un robot ; remise en cycle ; correction de programme suivant instructions de base ; visite, diagnostic sur équipement électrique, pneumatique et compte-rendu d'intervention).

Débouchés : conducteur de lignes robotisées ; technicien et agent de maintenance ; pilote de lignes automatisées ; technicien de production ; électromécanicien ; électrotechnicien ; agent de production…

 

De fait depuis avril dernier, le CQPM proposé par Fanuc est le seul sur le marché à préparer au métier de conducteur d'installations robotisées. La formation de 3 jours et demi prend place dans le laboratoire robotique de Fanuc, conduite par ses propres formateurs qui se chargent également de la validation des acquis des stagiaires. Ce CQPM, reconnu par l'Etat et enregistré auprès du Groupement des Industries Métallurgiques (GIM), a été proposé pendant un temps par le GIM lui-même, puis abandonné.

12 000 postes à pourvoir

Cette attente manifeste de profils intermédiaires en robotique s'explique par le fait que les robots sont présents dans tous les secteurs. De nombreuses entreprises disposent d'un parc dont le fonctionnement exige des connaissances métier spécifiques, également des savoir-faire théoriques, par exemple en termes de sécurité. « Le parc français compte 12 000 robots. En tenant compte du potentiel d'évolution et du besoin d'une personne par poste, les emplois sont tout aussi nombreux », indique Jean-Hugues Ripoteau.

C'est pourquoi Fanuc cible particulièrement les demandeurs d'emploi. « Le robot ne tue pas l'emploi, au contraire, il en crée. Cette réalité est méconnue, les métiers de la robotique également. C'est pourquoi notre offre de formation diplômante s'allie à une démarche d'information des ouvriers non qualifiés en recherche d'un emploi. Beaucoup n'ont pas conscience du potentiel de notre secteur. Il faut aller à leur rencontre ». Pour se faire, Fanuc collabore avec les diverses institutions qui offrent une passerelle vers ce public (missions locales, CCI, Préfecture, Pôle Emploi...).

Ce CQPM pour le métier de conducteur d'installations robotisées est aujourd'hui une exclusivité Fanuc que ne propose aucun autre organisme de formation.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.fanucrobotics.fr/

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur