Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

La production d’acier réclamera moins d’énergie

| | | |

Par publié le à 17h52

La production d’acier réclamera moins d’énergie

Simeta, le système de Siemens de gestion d'énergie dans les aciéries

Avec son système de gestion énergétique Simeta Energy Management, Siemens promet une économie de 20 à 30 % sur la consommation des aciéries.

Avec son système Simeta Energy Management, Siemens s’attaque aux consommations énergétiques des aciéries. Grâce à ce dispositif de supervision énergétique, le groupe allemand promet une économie de 20 à 30 % sur les consommations.

Le système fournit une vue d'ensemble de la consommation d'énergie dans tout le processus de production d’acier et révèle les points où des économies peuvent être générées. Il identifie également les domaines dans lesquels des sous-produits d'énergie (par exemple sous la forme de chaleur résiduelle ou de gaz) ne sont pas exploités. En outre, il génère des prévisions de consommation d'énergie et aide à prévenir les pics de consommation entrainant des tarifs plus chers.

La production d'une tonne d'acier requiert environ 20 gigajoules (5 600 KWh) d'énergie. Ce qui correspond à la quantité d'électricité d'un ménage moyen sur une période de 18 mois. Une aciérie qui fabrique jusqu'à 5 millions de tonnes d'acier par an consomme donc la même quantité d'énergie que 7 millions de foyers. Une réduction de seulement 1 % de la consommation d'énergie signifie des économies énormes pour l'exploitant de l'aciérie.

Jusqu'à présent, la gestion de l'énergie dans les aciéries était en grande partie basée sur des statistiques historiques. Le système de gestion énergétique Simeta enregistre systématiquement les flux d'énergie dans une usine. Selon les exigences de l’aciérie, la solution peut impliquer des unités de mesure, des interfaces de contrôle, des dispositifs d'analyse et de prévision et des modules de contrôle. Parce que le système a une conception modulaire, les exploitants  peuvent commencer par l’optimisation d’un processus donné, puis incorporer progressivement d'autres processus.

Ridha Loukil

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur