Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

La nanoimprimante sort des labos

| | | |

Par publié le à 17h00

La nanoimprimante sort des labos

La nanoimpression en fonctionnement à l'IMRE.

A l’Institute of Materials Research and Engineering (IMRE) de Singapour, une équipe de chercheurs a mis au point un procédé de production de nanostructures à grande échelle, par un procédé roll-to-roll. Des propriétés observées dans la nature comme l’adhésion, le caractère hydrophobe ou anti-reflet d’une surface peuvent être reproduites et transférées sur des films plastiques.

Peu ou pas de produits chimiques et  un procédé facilement industrialisable. Tels sont les deux atouts de la nanoimpression, mise en œuvre à l’Institute of Materials Research and Engineering (IMRE) de Singapour. Nous vous avions déjà parlé en mai dernier d’un plastique anti-reflets produit par cette méthode, présentant les mêmes motifs que ceux à la surface de l’œil du papillon de nuit.

Dans cette vidéo, vous pouvez découvrir l’installation :



En cours de valorisation par l’A*STAR Exploit Technology, agence de transfert technologique de l’IMRE, la technique servira dans un premier temps à produire des films anti-reflets pour les écrans électroniques.

Ludovic Fery
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur