Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

La chimie s’intéresse aux mines urbaines

| | | | | | |

Par publié le à 23h45

La chimie s’intéresse aux mines urbaines

20 fondateurs réunis autour du recyclage dans la chimie.

L’Association Alliance Chimie Recyclage (2ACR) regroupe 20 industriels de la chimie, des recycleurs et des syndicats professionnels. Elle promouvra le recyclage de matériaux high-tech, de plastiques, de métaux non ferreux et d’autres substances chimiques.

Aujourd’hui marque le lancement officiel de l’association Association Alliance Chimie Recyclage (2ACR), après sa création fin 2011 entre des grands groupes de la chimie (Solvay-Rhodia, Arkema, Total…), des recycleurs (Suez Environnement, Veolia Environnement…), des syndicats professionnels et deux pôles de compétitivité. 

L’association 2ACR réunit déjà deux groupes de travail nationaux : l’un sur les gisements de déchets et les marchés ; l’autre sur les verrous réglementaires et technologiques au recyclage. Ses objectifs immédiats sont de faire un état des lieux, en complément des données de l’Ademe, des ressources disponibles, puis d’identifier les différents obstacles au développement du recyclage, et à la mise en relation d'industriels d'horizons différents.

A plus long terme, 2ACR se donne pour mission de favoriser l’économie circulaire, en recensant les ''mines urbaines'' existantes à l’échelle des territoires, en soutenant les démarches d’éco-conception et le concept d'écologie industrielle.

Ludovic Fery

Pour en savoir plus : www.2acr.eu

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur