Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

La capture chimique du formaldéhyde par les capteurs d'Ethera

| | | |

Par publié le à 17h17

La capture chimique du formaldéhyde par les capteurs d'Ethera

Capter les molécules de formaldéhydes

Ethera produit des capteurs relevant les taux de formaldéhyde, un gaz cancérigène notoire, dans l'air. La base de cette innovation : une structure chimique capable de fixer spécifiquement la molécule parmi d'autres composés organiques volatils (COV).

Dans le monde de la qualité de l'air, c'est un véritable casse-tête : alors que le formaldéhyde et les BTEX sont identifiés comme des polluants préoccupants, il n'existe pas de capteurs légers capables de relever leurs concentrations in situ. Ethera, société essaimée d'une unité de recherche mixte CNRS/CEA, comtpe bien changer la donne.

Son secret : un matériau nanoporeux. Sa structure chimique permet de "harponner" le formaldéhyde parmi toutes les autres molécules présentes dans l'air ambiant. La fixation du formaldéhyde provoque un changement progressif de la couleur du matériau. Un simple lecteur optique permet alors de relever les quantités de formaldéhydes fixées.

Pour mieux comprendre le mécanisme chimique à l'oeuvre, Ethera vous propose de suivre la capture du formaldéhyde en vidéo.

Hugo Leroux
 

                          

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur