Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

L’usine de mémoire flash la plus avancée au monde

| |

Par publié le à 10h06

L’usine de mémoire flash la plus avancée au monde

Salle blanche de l'usine Fab5 de Toshiba et SanDisk

Elle vient d’être inaugurée par Toshiba et SanDisk, au Japon. Elle pourra fabriquer des mémoires flash en 19 nm, la gravure de circuits intégrés la plus fine au monde. Elle est également prête pour fabriquer des mémoires encore plus denses en technologie 3D.

Noria Sasaki, Pdg de Toshiba, est fier. L’usine Fab5 de mémoires flash que son groupe vient d’inaugurer conjointement avec son partenaire américain SanDisk , à Yokkaichi, au Japon, est présentée comme la plus avancée au monde. C’est la troisième usine de fabrication de mémoires flash NAND sur des galettes de silicium de 300 mm sur ce site industriel de Toshiba, dans la Préfecture de Mie. Elle a démarré la production de masse en juillet 2011 avec un procédé de gravure de 24 nanomètres. Les premières galettes de produits finis sortiront en août 2011. Elle évoluera ensuite vers des procédés de gravure plus évolués. Dans un an, elle passera à la gravure 19 nm annoncée récemment par Toshiba et qui est actuellement la plus fine au monde. Il est prévu d’en faire également le centre de production de mémoire flash en 3D, technologie considérée comme l'avenir pour augmenter encore la densité des puces.

Intégrant des techniques parasismiques de pointe, Fab 5 utilise un éclairage à LED et des dispositifs de production économes en énergie. De quoi réduire les émissions de CO2 de 12% par rapport à l’ancienne usine Fab 4 située sur le même site. Un système de transport des galettes de silicium relie la nouvelle usine aux deux autres unités (Fab 3 et 4) afin d'optimiser le processus de fabrication.

L’investissement correspondant à cette nouvelle usine de 38 000 m² a été financé par Flash Forward, une coentreprise détenue à 50,1% par Toshiba et 49,9% par SanDisk. La production est partagée dans les mêmes proportions entre les deux partenaires. Pour SanDisk, premier fabricant mondial de cartes amovibles à mémoire flash, c’est le moyen de sécuriser ses approvisionnements en mémoires flash et d’accéder à la meilleure technologie.

Ridha Loukil

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur