Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Article Précédent
Article Suivant
Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

L'IRT Saint-Exupéry planche sur une méthodologie de conception multidisciplinaire à grande échelle

| | | | |

Par publié le à 07h40

L'IRT Saint-Exupéry planche sur une méthodologie de conception multidisciplinaire à grande échelle

Pour concevoir plus vite un avion à plusieurs il faut certes des outils de collaboration, de maquette et de simulation numérique, mais aussi une nouvelle méthodologie. C'est ce sur quoi planche l'IRT Saint- Exupéry avec le projet MDA-MDO (Multi­disciplinary analysis - Multidisciplinary design optimization). Explications.

Comment concevoir plus vite un avion ? C’est à cette question que cherche à répondre le projet MDA-MDO (Multi­disciplinary analysis - Multidisciplinary design optimization) de l’IRT Saint-Exupéry, qui est dédié à l’aéronautique, à l’espace et aux systèmes embarqués. Pour une fois, la réponse recherchée n’est pas technologique, mais méthodologique. « Le projet a pour objectif de développer une approche collaborative entre les partenaires du projet dans le champ de l’optimisation des processus de conception d’un avion en termes de méthodologie et d’interaction humaine. Nous voulons développer une capacité d’optimisation multidisciplinaire », rapporte Anne Gazaix, la responsable du projet, détachée d’Airbus.

Elle s’explique : « Il s’agit de faire évoluer les processus traditionnellement construits comme un enchaînement de séquences monodisciplinaires vers des processus intégrés capables de gérer de manière simultanée différentes disciplines, comme l’aérodynamique, le calcul des charges, le dimensionnement structural, et de prendre en compte leurs interactions au sein même des boucles d’optimisation. Ceci afin de mieux anticiper les compromis entre ces disciplines. Pour tenir compte de ces interactions, nous avons besoin de méthodologies innovantes. »

Multidisciplinarité et multiphysiques

C’est le but de ce projet, qui a débuté en janvier?2015 et finira en novembre?2018. Il ­rassemble Airbus, le Cerfacs, Sogeti High Tech, Altran, l’Onera et l’Isae, avec une équipe d’une dizaine d’équivalents temps plein impliquant une vingtaine de personnes. Le scénario choisi concerne l’implantation sous la voilure des futurs moteurs à taux de dilution élevée. Pour concevoir ces méthodologies innovantes, le projet repose sur des méthodes agiles de type Scrum, sur la simulation haute fidélité de ­couplages multiphysiques et sur du calcul haute performance. « Nous nous appuyons sur la machine HPC du Cerfacs pour réaliser les modèles les plus coûteux », détaille Anne Gazaix.

Principal verrou à lever : le passage à l’échelle. « Ces méthodologies multi­disciplinaires existent déjà, mais uniquement appliquées à des cas ­académiques ou à des problèmes avec un nombre restreint de variables et de contraintes. Dans notre cas, les problèmes à traiter sont de grande dimension et doivent ­intégrer les contraintes industrielles. » Le projet vise à ­définir des lignes directrices pour la création de processus de conception multidisciplinaire dans un contexte de grande dimension et à les intégrer dans une plate-forme logicielle associée.

IRT Saint-Exupéry
Création 21 mars 2013
Projets en cours 24
Plates-formes 11 Équipements 40 (dont 15 moyens d’essais)
Brevets 6 Publications 63 Transferts technologiques 4
Collaborateurs 110, dont 39 doctorants
Partenaires industriels 81, dont 43 PME Académiques 38
Financement PIA 145 millions d’euros

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur