Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

L'interconnexion optique sera au coeur de produits grand public

| | | |

Par publié le à 09h57

L'interconnexion optique sera au coeur de produits grand public

Jeff Demain, directeur marketing R&D photonique chez Intel

La photonique sur silicium soulève des grands espoirs pour remplacer les interconnexions électriques en cuivre actuelles par des liaisons optiques dans les produits numériques de tous les jours. Intel figure parmi les industriels les plus actifs en recherche dans ce domaine. Rencontre avec Jeff Demain, directeur marketing pour la R&D en photonique sur silicium chez Intel.

Industrie & Technologies : Il y a un an, Intel a présenté un transmetteur photonique miniature en silicium de 50 Gbit/s. Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Jeff Demain : Nous avons porté le débit à 100 Gbit/s avec toujours quatre canaux de transmission, mais à la vitesse doublée à 25 Gbit/s. Il est possible d’atteindre des débits de 1 Tbit/s en multipliant le nombre de canaux de transmission optique.


I&T : Est-ce que vous maintenez vos prévisions de commercialisation ?

J.D : Absolument. Nous pensons que cette technologie arrivera sur le marché au milieu de cette décennie. Les transmetteurs devraient être vendus à grands volumes entre 5 et 10 dollars la pièce. Il faudra bien sûr standardiser le connecteur optique. Nous voyons trois grandes familles d’applications.
La première concerne les supercalculateurs et les serveurs. C’est un marché de faibles volumes mais qui réclame des transmetteurs haut de gamme à des débits élevés.
La deuxième est formée par les produits micro-informatiques comme les PC portables. Le passage à l’interconnexion photonique sera favorisé par l’augmentation de la capacité de traitement des microprocesseurs et le développement des reseaux à large bande pour l'accès à Internet.
La troisième se rapporte aux produits d’électronique grand public. Le développement de la télévision à résolution 4K2K, quatre fois celle de la télévision à haute définition actuelle, entraine un débit de données que la seule la photonique pourra prendre en charge. Des expérimentations de cette nouvelle génération de télévision se déroulent au Japon et des écrans plats à résolution 4K2K apparaissent sur le marché. La microinformatique et l’électronique grand public offrent l’avantage des grands volumes nécessaires à la baisse des prix et à la banalisation de la technologie.


I&T: Qu’est-ce qui reste à faire pour que cette technologie soit commercialisable ?

J.D: Les développements en cours portent davantage sur l’industrialisation que sur la technologie elle-même. Ce qui manque aujourd’hui c’est la garantie de fiabilité et de répétabilité de fabrication à grands volumes. Des marques comme Intel ne peuvent se permettre de lancer une technologie qui fonctionne parfaitement en labo, mais qui présente des risques de fiabilité en fabrication à l'échelle industrielle.

Propos recueuillis par Ridha Loukil

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur