Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

L’Europe mise sur l’éclairage OLED intelligent

| | | | | |

Par publié le à 15h12

L’Europe mise sur l’éclairage OLED intelligent

Les systèmes d'éclairage OLED, objet du projet européen IMOLA

Le projet de R&D européen IMOLA vise à donner de l’avance à l’industrie sur le Vieux Continent en jouant la carte de l’intelligence.

Comme pour l’éclairage à LED, l’Europe joue la carte de l’intelligence pour s’imposer dans la future technologie d’éclairage OLED. Développer les technologies nécessaires à la réalisation de grands panneaux d’éclairage OLED intelligent : tel est l’objet du projet de recherche IMOLA  (Intelligent light Management for OLED on foil Applications). Lancé dans le cadre du 7e programme cadre de recherche et développement, il représente un budget de 5,1 millions d’euros sur quatre ans, dont 3,4 millions d’euros financés par la Commission européenne.

Le but de ce projet est d’aider à réaliser de modules d'éclairage OLED de grandes surfaces intégrant la gestion intelligente de la lumière. Ces modules seront utilisés dans le futur comme systèmes d’éclairage plus efficaces que ceux d’aujourd’hui. Intégrés dans des murs, aux plafonds ou au dôme de voiture, ils auront la particularité d’offrir une intensité lumineuse ajustée de façon intelligente, par exemple selon le moment de la journée ou des conditions météorologiques.

Les panneaux d’éclairage OLED (Organic Light-Emitting Diode) peuvent se présenter sous la forme de papier mince, souple et léger. Ils sont constitués de matériaux organiques qui émettent de la lumière en réponse à un courant électrique. Ils consomment jusqu'à 70 % de moins d'énergie que les sources lumineuses conventionnelles et offrent l’avantage de s’intégrer partout (murs, meubles, rideaux, habitable de voiture, etc.). Des avantages qui en font une technologie de choix pour la prochaine génération d'éclairage.

Mais avant que des grands panneaux d'éclairage OLED flexibles puissent être commercialisés, beaucoup de R&D est nécessaires pour résoudre certains problèmes en suspens. Ces domaines, qui concernent principalement l'électronique de pilotage, la distribution électrique, l’intégration et la miniaturisation, ainsi que les capteurs et l'intelligence nécessaire à chaque application, seront abordés par IMOLA.

A côté de l'IMEC, l’institut de recherche en microélectronique belge, qui assure le rôle de coordinateur, le projet implique sept partenaires : les centres de recherches TNO / Holst (Pays-Bas) ; Philips Technologie (Allemagne) ; NXP Semiconductors (Pays-Bas, Belgique) ; Hanita Coatings RCA (Israël) ; Henkel Electronic Materials (Belgique) ; Centro Ricerche Plast-Optica (Italie) et le département FER de l'Université de Zagreb (Croatie).

IMOLA prévoit la réalisation de démonstrateurs sous la forme de murs ou plafonds de voiture. Ses résultats aideront à bâtir une infrastructure industrielle à l’échelle européenne pour la fabrication de systèmes d’éclairage OLED dans des domaines d’application à haute valeur ajoutée, telle que l'automobile.

Ridha Loukil

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur