Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Itron réalise un système de gestion des énergies renouvelables en Guadeloupe

| | | | | |

Par publié le à 13h58

Itron réalise un système de gestion des énergies renouvelables en Guadeloupe

Mieux gérer les énergies renouvelables

Itron a installé un système destiné à la gestion des énergies renouvelables dans le centre d’EDF SEI en Guadeloupe. Cette solution permet à l'exploitant d’intégrer les sources d’énergies renouvelables à son réseau électrique avec plus de sécurité et de visibilité.

Poussées par les nouvelles législations, les énergies renouvelables connaissent un boom en France et dans le monde. Leur intégration à grande échelle dans le réseau électrique soulève pourtant des interrogations. Alors que le réseau doit assurer la parité entre demande et production à tout moment, ces sources intermittentes doivent être mieux surveillées. Un pic de production excédant de loin la demande est ainsi susceptible d’endommager les infastructures électriques. 

Pour cette raison, la contribution des énergies renouvelables dans le réseau français est plafonnée à 30 %. Les départements français d'outre-mer, et particulièrement les îles commencent à atteindre ce seuil. EDF Systèmes électriques insulaires (SEI) a donc conclu un partenariat avec Itron, société spécialisée dans les solutions de comptage intelligent, pour mettre en place, dans le centre pilote de Guadeloupe, un nouveau système de gestion du réseau. 

Evaluer le production toutes les 5 minutes

Itron a d’abord installé des compteurs électriques intelligents au niveau des centrales industrielles (plus de 36 kW). Ces compteurs relèvent la production tous les cinq minutes et la communiquent à une base centrale via un protocole GPRS. « Un gros nuage qui flotte 10 minutes au dessus d’une île peut provoquer une fluctuation allant jusqu'à 20% de la production photovoltaïque », souligne Patrice Caillaud, directeur marketing d’Itron-France, Electricité. « La relève toutes les 5 mn correspond donc à un comptage optimal de la production. Un maillage plus fin, de l’ordre de la seconde, serait excessif et au-delà des capacités de transmission de la technologie GPRS ». La société a également installé pour EDF-SEI les logiciels capables d’analyser ces données. 

Le système d’information émet plusieurs niveaux d’alerte. EDF-SEI peut ainsi mieux anticiper les incidents potentiels sur son réseau et procéder à des délestages le cas échéant. Le groupe a ainsi décidé d’installer ce système dans les centres de Corse, Guyane, Martinique, Réunion et Mayotte. Selon Patrice Caillaud, un tel système comprend environ 1 500 compteurs industriels, avec les solutions logicielles correspondantes. Il n’inclut pas le comptage de la production particulière, comme les petites toitures photovoltaïques.

Les systèmes d’AMM (Automatic Smart Metering) sont au cœur des réseaux intelligents, ou Smart Grids. En France métropolitaine, le comptage intelligent sera généralisé entre 2013 à 2018 avec quelque 35 millions de compteurs Linky, dont Itron devrait assurer 40 % de la production. Le système de gestion des données sera réalisé par Athos.

Hugo Leroux

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur