Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Isolant hautes températures à fibres à faible persistance biologique

|

Par publié le à 23h10

Isolant hautes températures à fibres à faible persistance biologique

Un isoalnt qui résiste à 1 300°C

Le Superwool 607 HT de Technical Glass est un isolant hautes performances résistant jusqu’à 1 300°C dont les fibres ne sont pas nocives pour l’organisme.

Technical Glass, la division céramique de Goodfellow, propose le Superwool 607 HT, une gamme de produits isolants à hautes températures, versatiles et à base de fibres, pouvant être utilisés à des températures élevées tout en gardant leurs excellentes propriétés. Ce matériau léger, 128 kg/m³, de type silicate alcalino-terreux (AES) a comme atout supplémentaire le fait d’être isolant sur une surface extrêmement réduite.

Dans le passé, les produits isolants à base de fibres étaient souvent accompagnés d’effets néfastes pour la santé. Le Superwool 607 HT a été développé pour parer à ce problème. Il est doté d’une faible persistance biologique, ainsi toute fibre inhalée est rapidement éliminée de façon naturelle par l’organisme humain.

Intéressant non seulement pour ses caractéristiques en termes de sécurité, ce produit dispose d’excellentes propriétés physiques qui le rendent idéal dans de multiples secteurs industriels :
 

  • Un minimum de conductivité thermique, 0,04 W/m.K à 200°C et 0,48 W/m.K à 1 200° suivant ATM C-201 C, allié à d’excellentes économies énergétiques sur une surface très réduite ;
  • Un faible rétrécissement linéaire permanent, <2 %, ce qui empêche l’apparition de points chauds et réduit les frais de maintenance ;
  • Une haute classe de température (1 300°C) ;
  • Une bonne solidité (75 kPa en rupture) ;
  • Une forte stabilité thermique… 

 


Parmi les applications types de ce matériau isolant à fortes températures, on trouve :
 

  • les revêtements de fours ;
  • les revêtements de fourneaux à traitement thermique ;
  • les couvercles de poches et de cuves ;
  • le confinement thermique ;
  • les parois de chaudières… 


Ce matériau est proposé sous forme de fibre, de papier, de couverture ou de panneau dans des épaisseurs allant de 2 à 25 mm.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.technicalglass.fr

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur