Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

iPad Mini : les vraies innovations ... et les autres

| | |

Par publié le à 09h36

iPad Mini : les vraies innovations ... et les autres

La version miniature de la tablette d’Apple ne brille pas par ses innovations technologiques. Elle en comporte pourtant quelques-unes, les moins visibles étant peut-être les plus intéressantes.

 

Ce n'est pas ce qu'a retenu la presse généraliste et pourtant, la principale innovation technologique du nouvel iPad Mini, présenté hier en Californie par Apple est peut-être l'introduction d'une sorte de "grid local", via le connecteur dit Lightning. Comparable dans son principe à l’USB, cette connectique n’impose pas de sens de branchement, gère les échanges de données et prend en compte les besoins énergétiques des produits connectés via à ce système. Pour le reste, Apple innove surtout en fédérant des technologies qui ont fait leurs preuves.

Doté d'un écran 7,9 pouces affichant une résolution de 1 024 par 768 pixels, la nouvelle tablette ''downsizée'' d'Apple fait moins bien que certains smartphones. Le processeur est un A5, alors que la firme dispose d’un A6 plus puissant intégré dans l’iPhone 5 et aussi dans le nouveau nouvel iPad

Disponible en noir et blanc, la version miniature de l’iPad n’innove ni sur son processus de production ni par les matériaux utilisés: tout est calqué sur l’iPhone 5 sur ce plan avec notamment l’utilisation d’un châssis en aluminium anodisé offrant un très haut niveau de précision. Quelle forme d’innovation peut donc introduire ce produit ? Elle ne semble pas technique mais plutôt non dite. Certaines versions de l’iPad mini proposent une connectivité sur les réseaux de téléphonie mobile à haut débit (3G/4G).


Peut-on donc téléphoner avec cet iPad miniature ? Rien ne s’y oppose, sauf peut-être...l’existence de l’iPhone 5 ! Si l’on veut forcer le trait, disons que l’iPad mini n’est qu’un Samsung Galaxy Note II plus grand, dépourvu de stylet et ne voulant pas assumer le rôle de smartphone encombrant.

Mathieu Brisou

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur