Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Interrupteurs-sectionneurs pour applications photovoltaïques

| | |

Par publié le à 23h30

Interrupteurs-sectionneurs pour applications photovoltaïques

Des interrupteurs-sectionneurs pour la mise hors tension des applications photovoltaïques pour leur maintenance

La division Electrique d'Eaton propose des interrupteurs-sectionneurs pour applications photovoltaïques jusqu’à 1 500 VDC avec des courants opérationnels nominaux de 1 600 A maxi.

La Division Electricité d’Eaton lance de nouveaux interrupteurs-sectionneurs DC pour installations photovoltaïques. Les exigences sans cesse croissantes imposées au rendement de ces installations nécessitent des tensions opérationnelles qui dépassent les limites habituelles de 1 000 VDC. En conséquence, Eaton a poursuivi le développement de sa série éprouvée d’interrupteurs-sectionneurs DC.

Des commutateurs pour des tensions atteignant 1 500V DC avec des courants opérationnels nominaux de 1 600 A maxi sont maintenant disponibles. Commutateurs et accessoires sont désormais proposés pour des températures ambiantes pouvant atteindre 65°C. Exemples d’applications typiques : interrupteurs-sectionneurs dans les boîtiers de connexion des générateurs ; commutateurs principaux d’isolation utilisés comme interrupteurs de maintenance et réparation côté entrée de l’onduleur.

Les commutateurs reposent sur des interrupteurs-sectionneurs 4 pôles de la gamme AC optimisés en termes de distance d’isolement et de dégagement, ainsi que sur des éléments de contact, de façon à contrôler la charge accrue supportée par les opérations de commutation et d’extinction avec des tensions pouvant atteindre 1 500 VDC, au courant nominal/maxi.

Une grande longévité

Tous les commutateurs sont conformes à la norme DIN EN 60947-3 et satisfont à la catégorie d’emploi DC-22A pour la commutation de charges mixtes résistives et inductives, y compris la quadruple surcharge avec rapport de L/R de 2 ms. Ces conditions garantissent aux contacts une durée de vie pouvant atteindre 2 500 opérations, au courant nominal maxi. La longévité mécanique et hors tension atteint la valeur de 20 000 opérations maxi. Les commutateurs procurent ainsi une capacité de réserve suffisante pour accomplir les tâches courantes d’isolation aux fins de maintenance et réparation avec la fiabilité et la sécurité nécessaires pendant de nombreuses années.

Des sets de ponts électriques extrêmement compacts avec protection de contacts jusqu’à l’indice IP2x sont proposés pour le branchement en série des contacts de commutateurs. Ces ponts compatibles avec des températures ambiantes pouvant atteindre 65°C sont testés en usine en combinaison avec les commutateurs et autorisent un montage rapide en espace contraint. Tous les modules de la gamme standard requis en utilisation automatisée peuvent être associés en tant qu’accessoires : par exemple, les entraînements rotatifs et les actionneurs de commande à distance, les déclencheurs voltmétriques et les bornes de connexion appropriées selon le type de câble.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.moeller.net

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur