Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Interface adopte le nylon biosourcé

| |

Par publié le à 23h55

Interface adopte le nylon biosourcé

Une des molécules du nylon biosourcé provient de l'huile de ricin.

Après le nylon recyclé, le fabricant mondial de dalles de moquette lance de nouveaux produits composés d’un nylon biosourcé à 63 %. Avec Fotosfera, Interface poursuit son objectif du zéro matière première pétrochimique à l’horizon 2020.

Le fabricant a réalisé ce développement avec son fournisseur Universal Fibers. « Nous avons remplacé le nylon pétrosourcé par du nylon biosourcé à 63 % produit à partir d’acide sébacique, dérivé de l’huile de ricin », explique Ramon Arratia, directeur du développement durable Europe Centrale et Asie chez Interface. Les graines de ricin ont l’avantage de pousser sur des terres qui ne sont pas compatibles avec les cultures alimentaires.

Selon Interface, le changement de matière première n’a entraîné aucune modification en termes de procédé de fabrication. Le nylon des dalles Fotosfera n’est toutefois pas vert à 100 % car une des deux molécules du polymère est encore dérivée du pétrole. 

« Notre objectif est d’avoir un nylon biosourcé à 100 % dans les cinq ans qui viennent », précise Ramon Arratia. Interface travaillera aussi à la réutilisation des fibres, ce qu’il fait déjà pour le nylon pétrosourcé. Ses dalles Biosfera 1 intègrent en effet uniquement du nylon recyclé.

Ludovic Fery
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur