Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Ingénierie : DCNS va construire la centrale EDF de Saint-Pierre et Miquelon

| | | | |

Par publié le à 15h59

Ingénierie : DCNS va construire la centrale EDF de Saint-Pierre et Miquelon

La future centrale sera au dessus de l'actuelle

DCNS affirme sa volonté de diversification dans le secteur de l’énergie. Il vient de remporter le contrat de construction pour le renouvellement de la centrale EDF de l’archipel.

 


DCNS, un des leaders mondiaux du naval de défense, qui entend se diversifier dans le domaine de l’énergie a été sélectionné par EDF pour la construction d’une centrale de production d’électricité sur l’ile de Saint-Pierre de l’archipel français de Saint-Pierre et Miquelon.

Maître d’œuvre ensemblier, DCNS assurera le pilotage du chantier et réalisera l’ingénierie et l’intégration des équipements nécessaires. Le groupe garantira la fiabilité de l’ensemble des équipements du process de production d’électricité.

Fortement attentive à la prévention des risques industriels, l’entreprise déploiera un plan HQE (Haute Qualité Environnementale), afin d’inscrire la construction de la centrale dans une démarche environnementale. Par ailleurs, DCNS veillera au strict respect du cahier des charges dans le domaine de la sécurité des installations et des personnes.

Une expertise reconnue

 « Notre retour d’expérience dans la conception et la réalisation de systèmes complexes ainsi que leur exploitation et maintenance nous permet de renforcer notre offre au service des grands maîtres d’œuvre de la production d’électricité comme EDF », assure Thierry Kalanquin, directeur de la division Services du groupe DCNS. « Ce succès, obtenu dans un environnement fortement concurrentiel, témoigne de la crédibilité des solutions clés en mains que nous proposons à nos clients pour des centrales thermiques, des refontes d’installations complexes ou des expertises et réingénierie dans le domaine offshore ».

Pour mener à bien ce programme, le groupe DCNS s’est entouré de prestataires intervenant dans différents domaines.
 

  • Eneria, distributeur exclusif de Caterpillar, réalisera l’ingénierie et la fourniture des groupes électrogènes et des équipements associés.
  • L’entreprise locale de bâtiments et travaux publics Hélène et Fils, réalisera la construction des installations.
  • Le bureau d’études Ingerop assurera l’ingénierie liée au génie civil et au second œuvre.
     


Depuis de nombreuses années, DCNS a fortement développé ses activités dans l’environnement des navires militaires : conception de bases navales en France et à l’export, notamment au Brésil ; maintenance et exploitation des bases navales de la Marine nationale, à Brest et à Toulon. A partir de ces savoir faire, le groupe propose une offre complète de prestations et de services pour le marché industriel.

Ainsi, DCNS a effectué la remise en état des équipements de filtration d’eau de mer de réfrigération de la centrale électrique d’EDF à Bellefontaine (Martinique), et rénové la station de pompage et de filtration de la centrale thermique EDF de Martigues (Bouches du Rhône).

Remplacer des installations vieillissantes

La maîtrise de la demande d’énergie est un défi pour Saint-Pierre et Miquelon. Les conditions climatiques sont rigoureuses (la côte de Terre-Neuve est à 20 km). L’électricité consommée sur l’île de Saint-Pierre, où est concentré environ 90 % de la population de l’archipel, est produite par des moteurs diesel dont les plus récents datent de 1986.

La nouvelle centrale de production d’électricité remplacera à terme la centrale actuellement en service sur l’ile de Saint-Pierre. Elle aura la même puissance que l’actuelle (21 MW) et présentera des avantages notables du point de vue technique et environnemental.

La centrale comportera un système de production propre et des moteurs plus performants à moindre consommation de fuel, un système de traitement des fumées ainsi qu’un réseau de récupération de chaleur. Celui-ci permettra d’alimenter en chauffage certains bâtiments de l’île, notamment l’hôpital, et divers lieux publics.

Ce nouvel équipement devrait ainsi contribuer à réduire sensiblement les consommations énergétiques à Saint-Pierre, surtout en période hivernale.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.dcnsgroup.com
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur