Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Ils s’équipent : Lufthansa simule l’usure des moteurs pour mieux les entretenir

| | | | | |

Par publié le à 12h04

Ils s’équipent : Lufthansa simule l’usure des moteurs pour mieux les entretenir

La simulation aide à mieux comprendre l'usure pour mieux entretenir

Le spécialiste allemand de la maintenance aéronautique utilise les outils de simulation d’Ansys pour mieux comprendre les phénomènes d’usure des réacteurs, afin d’optimiser et développer de nouvelles procédures d’entretien.

Lufthansa Technik AG, compagnie allemande du groupe Lufthansa, est l'un des plus importants fournisseurs au monde de services de maintenance, de réparation et de révision pour les avions. Elle utilise les logiciels d'Ansys pour simuler l'usure de pièces d'avions, en particulier dans les réacteurs, afin de réduire la fréquence des opérations de maintenance et de mettre en place de nouvelles formes de réparation des pièces usées.

Lufthansa Technik effectue ses propres recherches pour investiguer par exemple, les dommages causés aux pales des réacteurs par les oiseaux ou l'érosion progressive résultant de particules dans l'air. Grâce aux outils de simulation, elle peut acquérir une compréhension profonde de ces processus, optimiser le délai de rechange des pièces et valider de nouvelles méthodes de réparation. Lufthansa Technik utilise pour cela les outils de mécanique de structures et de dynamique des fluides d'Ansys pour effectuer, entre autres applications, des études des charges structurelles et thermiques sur les différents modules de plusieurs types de moteurs.

« En faisant des recherches sur l’usure des aubes de turbine, nous aidons nos clients à augmenter la durée de service de leurs moteurs. Grâce à l’utilisation des méthodes de réparation innovantes qui en découlent, ces mêmes clients peuvent éviter d’acheter des pièces neuves qui coûtent souvent très cher », explique Christian Werner-Spatz de Lufthansa Technik AG. « Le logiciel de simulation multiphysique d'Ansys nous permet de comprendre l'environnement d'exploitation des composants de réacteur et de tirer des conclusions à partir de ces résultats avec un degré élevé de confiance ».

Au-delà de la phase de conception, l’utilisation de la simulation numérique pour la compréhension du fonctionnement d’un équipement permet d’optimiser sa durée de vie et de développer des procédures de maintenance plus économiques tout en limitant les risques techniques.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.lufthansa-technik.com & http://www.ansys.com/fr_fr
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur