Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Ils s’équipent : Le projet de nano-satellite Violet simulé à l’aide de Patran/Sinda

| | | |

Par publié le à 14h01

Ils s’équipent : Le projet de nano-satellite Violet simulé à l’aide de Patran/Sinda

Comment Violet réagira-t-il dans le froid intersidéral ?

L’équipe du College of Engineering de l’Université Cornell, qui développe le projet du nano-satellite Violet, utilise les logiciels de MSC Software pour simuler son comportement dans des conditions thermiques extrêmes.

L’équipe travaillant sur le projet du nano-satellite Violet au College of Engineering de l’Université Cornell aux USA vient de choisir Patran, le pré- et post-processeur éléments finis et Sinda, le solveur d’analyse thermique de MSC Software pour mener à bien son projet. Ces solutions permettent de modéliser et prédire avec précision les niveaux de température extrême des composants et de leur environnement à l’intérieur du satellite.

Violet est le premier satellite ‘‘agile’’ opérationnel. Il met en œuvre huit actionneurs gyroscopiques ou gyrodynes CMG (Control Moment Gyroscopes) qui permettent une commande d’orientation ‘‘hautement agile’’, associés ici à des lois d’orientation innovantes. Le satellite est également équipé d’un ordinateur de bord révolutionnaire baptisé Maestro Processor. L’équipe projet utilise des méthodes de simulation pour évaluer le comportement du satellite dans un environnement extra-terrestre et sa viabilité sur des missions d’observation scientifique.

La solution MSC joue un rôle indispensable en assurant que Violet sera suffisamment performant pour supporter les conditions extrêmes de l’espace extra-atmosphérique. Un modèle de la structure du Satellite Violet a été importé dans Patran, afin de déterminer la distribution thermique lors de variations de températures extrêmes pour les scénarios les plus pénalisants. Les analyses réalisées à l’aide de Sinda ont démontré la viabilité du nano satellite dans ces conditions.

« La solution Patran/Sinda répond aux exigences de l’industrie aérospatiale en matière de simulation, et nous permet de prévoir en toute confiance le comportement du satellite. Sans ces garanties apportées par les solutions MSC Software, on ne pourrait lancer le satellite », affirme Joshua Abeshaus de l’équipe projet du satellite Violet.

Le projet du satellite Violet est mené dans le cadre du concours University Nanosat-6 Flight, destiné à former les futurs professionnels de l’espace en favorisant la recherche et le développement, l’intégration et les essais en vol.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://cusat.cornell.edu/violet/index.php & http://www.mscsoftware.com
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur