Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Ils s’équipent : Impuls adopte Eplan pour sa schématique de process

| | |

Par publié le à 17h38

Ils s’équipent : Impuls adopte Eplan pour sa schématique de process

Faciliter les études en unifiant les logiciels

La société d’ingénierie russe spécialisée dans les centrales thermiques et électriques locales utilise les logiciels d’Eplan pour réaliser toute la partie schématique de ses projets. Il réduit ainsi ses délais ainsi que les erreurs dues à l’utilisation de plusieurs logiciels.

La Russie mise beaucoup sur la production d’énergie thermique et électrique au plan local. Pour Impuls Industrial Boiler Plants CJSC, les opportunités de construction ou de reconstruction de grandes chaufferies alimentant en énergie thermique et électrique les collectivités, installations industrielles distantes comprises, représentent donc un potentiel de croissance majeur.

En effet, fondée en 2002, l’entreprise a été pionnière dans le développement de chaufferies industrielles modulaires entièrement automatisées, sans aucune intervention humaine. 


                               


Chez Impuls, où les ingénieurs représentent plus de la moitié des 100 salariés, la conception joue un rôle capital. L’entreprise reconnaît que ses vieux outils logiciels étaient trop contraignants. Les ingénieurs utilisaient Autocad pour concevoir des équipements de production d’énergie, des systèmes de chauffage automatisés, des systèmes d’instrumentation et contrôle (P&ID), et Excel de Microsoft pour établir des listes de nomenclatures et autres tables et listes.

Les ingénieurs devaient raccorder des ensembles et des dispositifs de commande à la main. Il n’y avait aucun moyen, pour les différents métiers de l’ingénierie, de partage de contenu, ni de possibilité de travail collaboratif, ni d’archivage du contenu fréquemment utilisé. « Avec tout ce travail fait à la main, il n’était pas rare de voir des erreurs importantes se glisser insidieusement dans des projets et constituer un véritable défi à régler, qui plus est au moment où les projets arrivaient à échéance », explique Alexey Soloviev, responsable du Département Ingénierie d’Impuls.

Assurer la liaison entre plans et nomenclatures

Dans le souci d’améliorer sa capacité de conception, Impuls a choisi les logiciels d’Eplan pour ses fonctions d’automatisation étendues en raison du caractère d’unicité de la suite de produits reposant sur une base de données unique. « C’était le seul produit d’ingénierie assisté par ordinateur supportant la conception d’un boîtier électrique de commande d’un processus sur une plate-forme partagée. Autrement dit, les données produites par une discipline pouvaient être partagées par tous », explique Alexey Soloviev.

« C’était une prestation recherchée par l’entreprise. Avant de décider d’utiliser Eplan pour notre ingénierie, toutes les étapes produit, dans Autocad et Microsoft Office, étaient réalisées par le même ingénieur, car il manquait des fonctions du type conception interdisciplinaire et partage de données entre utilisateurs multiples », constate Alexey Soloviev. « Maintenant, avec Eplan, les ingénieurs en génie électrique et contrôle des processus ont la chance de pouvoir collaborer aux projets main dans la main ».

Des macros pour concevoir plus vite

En adoptant cette nouvelle plate-forme de conception, Impuls a acheté les logiciels Eplan Electric P8, Eplan PPE et le module de conception de panneaux de montage 3D. Les projets qui prenaient habituellement 3 mois ou plus sont maintenant finalisés en 5 à 6 semaines, et cela en moins de six mois après le passage à Eplan. « Les ingénieurs font grand usage des fonctions d’automatisation étendues d’Eplan, comme par exemple la recherche d’erreurs et le référencement croisé automatisés. Les taux d’erreurs sont en baisse, et il n’est pas rare d’avoir des projets finalisés sans la moindre erreur », remarque Alexey Soloviev.

Une archive créée dans Eplan contient désormais plus de 1 500 macros composants et 2 000 macros fonctions partagées par tous les métiers. Impuls espère pouvoir, au fil du temps, accélérer ses projets en augmentant le nombre de macros archivées et découvrir des moyens supplémentaires pour tirer parti des fonctions d’Eplan lors de la mise en œuvre d’un projet.

« Eplan devrait au fil du temps apporter des avantages en termes de maintenance, aussi bien pour Impuls que pour ses clients, en raison de la qualité élevée de la documentation produite par Eplan pour chaque installation. Nous avons remarqué que nos clients posent maintenant beaucoup moins de questions concernant les projets menés à terme et ont une forte propension à corriger leurs anciens projets à l’aide d’Eplan », conclut Alexey Soloviev.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.eplan.fr 
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur