Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Ils s’équipent : Fischcon intègre ses PID à la GDT pour livrer plus vite ses installations

| | | | | |

Par publié le à 10h02

Ils s’équipent : Fischcon intègre ses PID à la GDT pour livrer plus vite ses installations

Des groupes de grande puissance

Le fabricant d’équipements de lutte contre l’incendie, qui utilise Eplan pour la conception de ses schémas d’instrumentation, a développé une passerelle entre CAO, GDT et ERP pour approvisionner plus vite les équipements nécessaires à la fabrication de ses équipements. Plus réactif, il gagne aussi en qualité et en coût.
 

Fischcon est un fabricant néerlandais de systèmes hydrauliques de lutte contre l’incendie et de génération de puissance, utilisés principalement sur les sites d’exploration pétrolière et gazière. Ses installations comprennent de nombreux sous-ensembles venant de l’extérieur (moteurs diesel, pompes, moteurs électriques, alternateurs…) dont il faut gérer l’approvisionnement, ce qui prend souvent beaucoup de temps.

La fabrication ne peut démarrer tant que toutes les pièces ne sont pas réunies sur place. Or tout retard important de production expose l’entreprise à des pénalités. Le cœur de la stratégie d’approvisionnement rationnalisé repose donc sur une base de données centralisée des pièces, créée voici deux ans dans le système de GDT lié à la CAO-Mécanique utilisé par l’ingénierie mécanique en interne.

Intégrer le PID

Quant aux ingénieurs électriciens de Fischcon, ils travaillent avec le logiciel Eplan et disposent d’une interface bidirectionnelle avec le système de GDT qui leur permet d’accéder à la base de données. De fait, tous les départements ont ainsi accès à la gestion de l’ensemble des pièces de chaque système fabriqué.

Grâce à l’utilisation de ce système intégré pour commander au plus tôt les matériels appropriés, Fischcon livre ses commandes plus rapidement, en limitant grandement les risques de conception ou les erreurs d’achats. « L’interconnexion entre l’ERP, la GDT et Eplan permet d’éviter les mauvaises communications et les flux de papiers inutiles », explique Pascal van der Jagt, Directeur de l’ingénierie. « Nous pouvons vérifier immédiatement si nous avons toutes les pièces nécessaires sous la main. Commander la mauvaise pièce est quasiment impossible ». La base de données renferme environ 15 000 références.


                                     


« Pour l’exécution d’une commande, on établit une seule et même facture couvrant l’ensemble des matériels, du plus petit boulon au moteur diesel ou électrique, au lieu de plusieurs factures distinctes pour chacun des secteurs de l’ingénierie. La réalisation d’une seule liste de nomenclatures facilite la reconnaissance des achats et les délais de dépannage avant qu’ils ne posent de sérieux problèmes ».

La base de données est gérée de façon active, ce qui, selon Pascal van der Jagt, compense largement son coût. Ainsi, l’ensemble des données relatives aux pièces est précise, à jour et au format standard. La centralisation a également permis de relier la gestion des pièces à la gestion des révisions. « Dès qu’une modification de conception s’impose, les commandes peuvent être annulées automatiquement et les pièces de remplacement adéquates commandées. Les gains de temps, à cet égard, sont énormes ».

Réduire de 20 % le traitement des commandes

Il y a tout juste un an, la société a commencé à utiliser Eplan PPE pour standardiser et accélérer la création des schémas de tuyauterie et instrumentation (PID), d’où également des approbations clientèle et des commandes de pièces plus rapides. « Nous pouvons considérablement raccourcir le temps de traitement », souligne Pascal van der Jagt. « Une fois le PID approuvé par le client, il n’y a qu’un petit pas à franchir pour concrétiser la liste complète d’équipement, instrumentation et tuyauterie. Nous pouvons commander les principales pièces plus rapidement ».

Aujourd’hui, Fischcon est en mesure de produire plus rapidement des devis de projet précis et de fournir sa clientèle des documents dans un format cohérent, qu’il s’agisse du schéma PID, de la nomenclature, de la liste d’équipement, instrumentation et tuyauterie, ou de la documentation détaillée jointe au travail terminé.

La gestion centralisée des pièces se traduit par des économies directes non négligeables pour l’entreprise. Pour l’un de ses plus gros systèmes, le temps passé à traiter les commandes a diminué unitairement d’environ 500 heures, soit une amélioration de 20 % correspondant à une économie annuelle de l’ordre de 150 000 €.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.fischcon.com & http://www.eplan.fr
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur