Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Ils s’équipent : Bureau Veritas adopte SimulationX d’ITI

| | |

Par publié le à 17h47

Ils s’équipent : Bureau Veritas adopte SimulationX d’ITI

SimulationX aidera à la certification des navires pour les vibrations de torsion et la gestion de l’énergie.

L’organisme de vérification maritime adopte la solution de simulation système d’ITI comme outil d’aide à la certification des navires.

La division Marine de Bureau Veritas, l’un des spécialistes mondiaux des services d’évaluation de conformité et de certification appliqués entre autres au domaine maritime, a choisi SimulationX, comme outil d’aide à la certification des navires pour l’analyse des vibrations de torsion et une meilleure gestion de l’énergie. Cette solution de simulation système multi-physiques de l’éditeur ITI, est basée sur le langage scientifique Modelica.

Activité historique de Bureau Veritas depuis sa création en 1828, la certification et la classification des navires représente aujourd’hui 10 % de son chiffre d’affaires ; elle est présente dans 130 pays, notamment en France, et concerne 2 000 collaborateurs sur un total de plus de 48 000.

Dans le cadre de cette activité, Bureau Veritas Marine a pour mission l’approbation des plans de conception des futurs navires (structure, machine, électricité, sécurité et incendie, stabilité…), l’inspection en usine pendant les différentes étapes de la construction, ainsi que le suivi des navires en service. A partir des documents soumis par les fabricants d’équipements de machines (motoristes, équipementiers ou chantiers navals), Bureau Veritas Marine en reproduit les conditions et les calculs, afin de vérifier la cohérence de toute l’installation et de chaque composant avec ses propres règles et la réglementation internationale et de délivrer la certification.

Adapter l’outil de simulation à l’évolution de la règlementation

Déjà équipée d’un outil d’analyse des vibrations de torsion nécessitant une modernisation et une adaptation pour prendre en compte les nouvelles réglementations, la division Marine de Bureau Veritas a souhaité s’équiper d’une nouvelle solution ouverte et évolutive, afin d’augmenter les potentialités de calcul et d’analyse de certains comportements. Après avoir testé deux outils pendant 6 mois, Bureau Veritas Marine a choisi SimulationX d’ITI, un logiciel de simulation multi-physiques, basé sur Modelica et dédié au développement, à la conception et à l’optimisation des systèmes, sous-systèmes et composants.

« Nous avons été convaincus par l’étendue des fonctionnalités et des capacités de calcul de SimulationX qui nous permet de réaliser des vérifications beaucoup plus pointues et de répondre à de nouvelles demandes, telles que la prise en compte de l’impact de la glace sur l’hélice. Grâce à sa simplicité d’utilisation et à son interfaçage à nos bases de données, SimulationX nous assure également des gains de temps significatifs. Nous avons, de plus, beaucoup apprécié la réactivité et l’écoute des équipes d’ITI face à nos demandes d’évolutions », précise Jonathan Huet, Expert Machine chez Bureau Veritas Marine, en charge de l’étude et de la validation du logiciel.

« Nous avons choisi SimulationX, car, outre l’avantage d’être une solution évolutive, elle présente l’intérêt d’une plate-forme ouverte multi-applications qui n’est pas spécialisée dans un seul type d’utilisation, par exemple l’analyse des vibrations de torsion. Nous envisageons également de l’utiliser pour la gestion de l’efficacité énergétique des navires », complète Jean-Michel Forestier, Directeur du Département Technique Marine de Bureau Veritas.

Après une première phase de développements spécifiques destinés à adapter la solution au plus près des besoins de Bureau Veritas Marine, le logiciel SimulationX est en cours de déploiement dans 12 bureaux d’approbation de la division en Europe et en Asie.

Avec cette signature ITI renforce son positionnement sur le marché maritime international où il a déjà comme client Det Norske Veritas (DNV) et Germanischer Lloyd.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.bureauveritas.fr & http://www.itisim.com & http://www.simulationx.com 
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur