Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

High Volt, ruche pour drones, aérogels de silice : les meilleures innovations de la semaine

| | | | | | |

Par publié le à 14h48

High Volt, ruche pour drones, aérogels de silice : les meilleures innovations de la semaine

Aérogel composite biosourcé à base de silice

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqué au cours de cette semaine ? Nos mesures d'audience fournissent la réponse. Auriez-vous envie de vos envoler cette première semaine de juillet ? Le projet HighVolt initié à Toulouse qui cherche à rendre les avions "plus électriques" a attiré votre attention. Nous vous avons aussi fourni de quoi comprendre cette nouvelle cyberattaque, Petya, qui s'est déclarée le 27 juin, et avons décrypté pour vous ce concept de pneu-roue atypique de Michelin. 

High Volt : l’avion s’électrifie peu à peu

L’IRT Saint Exupery de Toulouse veut booster l’avancée des connaissances technologiques pour un avion « plus électrique ».  Le projet HighVolt devrait concentrer ces travaux sur les tensions supérieures à 500V et les systèmes embarqués hors propulsion. Pour cela, il veut faire communiquer les domaines de l’aéronautique, de l’automobile et du ferroviaire. HighVolt rassemble déjà 12 industriels. Parmi eux : Airbus, Alstom, Safran mais aussi des startups, telles que Nawa Technologies.

La cyberattaque mondiale Petya en cinq questions

Mardi 27 juin, un nouveau rançongiciel, Petya, s’est attaqué à plusieurs pays et entreprises dans le monde, en commençant par l’Ukraine, puis la Russie. Rosneft (pétrole), Merck (pharmacie), Bayer (chimie)… des géants de l’industrie ont été touchés par ce malware. Il faut s’attendre à ce que ce genre d’attaques se multiplie. Nous vous proposons un décryptage de Petya en cinq questions. Qui a été touché ? Qui sont les pirates ? Petya est-il le même que WannaCry ? Comment s’en protéger ? POur faire le tour de la question en cinq minutes chrono, consultez notre article.

Le pneu-roue qui peut s’adapter en quelques minutes à tous les types de route

« Vision ». C’est le nom qu’a choisi Michelin pour ce nouveau concept de pneu étonnant. Première particularité : le pneu, sans air, est basé sur une structure biomimétique, formulée dès la conception par du generative design, puis imprimée en 3D pour pouvoir réaliser ces structures complexes. Deuxième particularité, encore plus étonnante que la première, Michelin a imaginé un système de borne d’impression 3D devant laquelle les véhicules pourraient s’arrêter afin de modifier, par ajout, et pour un temps limité, le dessin et la forme de la bande de roulement, selon les conditions météo ou le type de route à emprunter. Ce n’est encore qu’un concept, mais qui pourrait ouvrir la voie à des innovations qui roulent...

Amazon imagine une ruche pour ses drones

 En termes de concepts étonnants, Amazon n’est pas en reste. Le géant du e-commerce a publié, le 22 juin 2017, un brevet sur des plateformes de logistique aérienne (des drones) pensée comme une ruche. Bâtis en hauteur, ils occuperaient une surface plus réduite au sol que les larges entrepôts actuels, qui comptent plusieurs milliers de kilomètres carrés.

Les aérogels de silice, des isolants béton

Les aérogels de silice sortent du laboratoire ! Et, tandis qu’ils entrent en phase d’exploitation industrielle, ils peuvent faire briller les yeux des professionnels des bâtiments : ces matériaux étonnants sont d’excellents isolants, les meilleurs peut-être, presque trois fois plus isolants que la laine de verre. Mines ParisTech, en pointe sur cette technologie, a créé une spin-off, Enersens, afin d’emmener la technologie sur le marché. Retour avec Patrick Achard, directeur de recherche au centre Procédés, énergies renouvelables et systèmes énergétiques, de l'écoles des Mines de Paris sur ce surprenant matériau.

Bâtiment : connectés dès la conception

Finies les box ? La Wi-Fi alliance a lancé un programme pour intégrer le Wi-Fi aux bâtiments résidentiels dès leur conception. Concrètement, il s’agit de prévoir des points d’accès Internet judicieusement placés à chaque étage, au moment de la conception, afin d’irriguer l’ensemble de la maison en fonction de sa taille, du nombre d’étages et de l’épaisseur de ses murs. A terme, il pourrait y avoir des standards Wi-Fi intégrés dans les plans de construction.

Le nucléaire à l’ère de la réalité augmentée

La Société France de l’Energie Nucléaire a récompensé, fin juin, plusieurs acteurs du nucléaire pour leurs innovations. Le prix de l’innovation technologique a été décerné à une équipe de New AREVA et AREVA NP pour leur utilisation de la réalité augmentée dans des opérations de contrôle de conformité d’équipements nucléaire, qui leur permet de gagner en rapidité et en qualité. 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur