Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Helioclim développe une climatisation à partir d'énergie solaire

| | | | | |

Par publié le à 09h00

Helioclim développe une climatisation à partir d'énergie solaire

le capteur thermique d'Helioclim concentre les rayons solaires sur un tube pour chauffer de l'eau

La start up a conçu un capteur solaire léger et simple. Elle projette d’intégrer cette source d’énergie renouvelable dans un système de climatisation réversible, produisant du froid comme du chaud pour les bâtiments tertiaires.

 

C’est l’histoire d’un capteur solaire venu de l’espace. En quelque sorte. Ses trois créateurs sont d’anciens ingénieurs de Thalès qui travaillaient sur la fabrication des satellites. « Nous étions spécialisés dans les technologies du vide et des matériaux », explique Yann Vitupier, responsable R&D chez Helioclim. « Nous avons décidé d’utiliser nos compétences pour concevoir un capteur thermique qui soit le plus simple et léger possible ».

Grâce à un miroir cylindro-parabolique, le capteur solaire thermique concentre les rayons solaires sur un tube traversant une enceinte transparente sous vide. L’eau qui y circule est chauffée à 200°C. Celle-ci peut alimenter le réseau de chaleur d’un bâtiment. Plus efficace que les capteurs thermique à miroirs plats, qui concentrent moins les rayons solaires, les capteurs de forme cylindro-paraboliques peinent pourtant à s’imposer dans le bâtiment car ils demeurent lourds et difficile à installer. C’est là qu’intervient l’innovation d’Helioclim. « Grâce à une structure légère en composite et une conception simplifiée, notre panneau est facile à transporter, assembler et manipuler », détaille Franck Vitupier.

Une climatisation solaire

Créée en avril 2011, la start up a raflé la même année le Trophée de l’énergie renouvelable de l’Essec. Elle boucle tout juste la conception de son panneau et s’apprête à lancer sa commercialisation. Mais elle ne compte pas, s’arrêter en si bon chemin. Son objectif est d’intégrer ce capteur solaire dans un système de climatisation réversible pour les bâtiments. Son principe ? L’eau portée à 200°C alimente une pompe à chaleur thermique. Dans celle-ci, un mélange d’eau et d’ammoniac est distillé. Les deux fluides y subissent des cycles d’évaporation et recondensation. Ces différentes transformations thermodynamiques dégagent soit du froid soit du chaud. « C’est un système idéal pour les besoins de climatisation des bâtiments tertiaires, comme des supermarchés », souligne Franck Vitupier.

Helioclim travaille en partenariat avec le Laboratoire de Thermique, Energétique et Procédés de l’Université de Pau pour développer une pompe thermique adaptée à ses capteurs. Dans le courant 2012, un prototype de 10 kW va voir le jour dans les locaux d’Helioclim à Mandelieu, près de Cannes. La start up est aussi en discussion avec plusieurs partenaires potentiels pour expérimenter un démonstrateur entre 100 et 700 kW sur un bâtiment pilote l’année prochaine.

Hugo Leroux


Helioclim en bref

Date de création : avril 2011 
Créateurs : Yann Vitupier, Yannick Godillot, Marie Nghiem
Implantation : Mandelieu (06)
Effectif : 5 personnes
Site web :    http://helioclim.fr/ 
Contact : Yann Vitupier 
Tel: 04 93 48 79 02 
E-mail : yann.vitupier@helioclim.fr

 
Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur