Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Article Précédent
Article Suivant
Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Haute couture pour pneus, mobilité connectée, jauge d'usure : 3 innovations signées Michelin en test à la Biennale du design

| | | | |

Par publié le à 10h27

Haute couture pour pneus, mobilité connectée, jauge d'usure : 3 innovations signées Michelin en test à la Biennale du design

Michelin teste auprès des visiteurs de la biennale du design le concept d'habillage "Velours touch" pour pneu premium

Pour la première fois, Michelin participe à la biennale du design de Saint-Étienne. L'entreprise vient tester auprès des visiteurs le design de trois innovations de rupture dans le domaine de la mobilité connectée, de l'entretien et du décor des pneus.

Mais qu’est venu chercher Michelin à la 10e biennale du design de Saint-Étienne (9 mars - 9 avril) ? Pour la première fois, la manufacture française de pneumatiques dispose en effet d’un stand au cœur même de l’exposition « Panorama des mutations du travail », le centre névralgique de cette biennale intitulée « Working Pormesse ». Mais ce stand, installé dans un espace partagé avec EDF, n’a rien à voir avec l’exposition. Il s’inscrit dans l’initiative "Les Labos", proposée aux entreprises par la Cité du design pour expérimenter auprès des visiteurs de la biennale le design de leurs nouveaux produits et services. Et ce n’est pas une,s mais trois innovations de rupture que Michelin est venu tester là.

« Jusqu’à présent on avait une perception de Michelin comme un fabricant de pneus. Mais là, on va parler de complément autre chose. On va vous présenter des idées d’innovation, les tester pour les améliorer et les enrichir avec les visiteurs », expose Pascal Paemelaere, de l’équipe marketing tourisme Europe chez Michelin.

Connecter les véhicules du parc existant

La première innovation est celleu laquelle le fabricant de pneus est le moins attendu. Elle concerne trois services de mobilité connectée. « Elle est destinée au parc de véhicules existants, que l’on se propose de connecter pour proposer plusieurs services », présente Pascal Paemelaere. Le premier service est un boîtier « emergency call », qui va être obligatoire en 2018, que l’on branche sur l’allume cigare, pour que les secours soient alertés automatiquement en cas d’accident. Un deuxième service testé est un centre d’appel pour aider à trouver autour de vous un restaurant, une station-service… Le troisième service testé par Michelin est un carnet d’entretien du véhicule mis à jour automatiquement.

Une jauge d'usure des pneus

La deuxième innovation est un indicateur d’usure des pneus par un système de jauge, imaginé avec le service design de Michelin, qui comprend une vingtaine de designers. « Au fur et à mesure que le véhicule va rouler, les points vont disparaître », explique le responsable marketing. Michelin cherche à savoir auprès des visiteurs si cet indicateur leur serait utile ou non. Et si ce n’est pas cela qu’il faut, ce qu'il faudrait imaginer d’autre.

Un habillage couture personnalisable pour pneu premium

La troisième innovation vise les véhicules haut de gamme. Pour renforcer le côté premium, Michelin a imaginé d’habiller les flans des pneus, avec sa technologie « premium touch » qui donne un aspect velours au pneu, et sur lequel on peut appliquer différents motifs. Michelin présente donc aux visiteurs un prototype de pneu de ce type, mais aussi les échantillons de motifs personnalisables. Une sorte de collection haute couture pour pneu.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur