Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Guy Maugis, PDG de Bosch France : « Notre usine de Vénissieux est prête pour fabriquer des panneaux photovoltaïques innovants »

| | |

Par publié le à 16h46

Guy Maugis, PDG de Bosch France : « Notre usine de Vénissieux est prête pour fabriquer des panneaux photovoltaïques innovants »

Innover dans le photovoltaïque

Alors que le marché du photovoltaïque connait un trou d’air, le groupe Bosch a inauguré récemment à Vénissieux une usine de production de panneaux solaires. Le groupe, qui mise sur l’innovation pour se développer, y fabriquera des produits en cours de développement.
 

En marge de l’annonce de nouvelles gammes d’outillages électroportatifs professionnels, nous avons rencontré Guy Maugis, PDG de Bosch France, qui nous a fait partager son point de vue sur le marché des panneaux photovoltaïques, quelques jours après l’inauguration de sa nouvelle ligne de production de Vénissieux et au lendemain du dépôt de bilan du leader allemand Q-Cells.

« Contrairement à ce que certains peuvent penser, nous n’arrivons pas trop tard sur le marché du photovoltaïque. Nous avons débuté nos investissements dans ce secteur il y a 3 ans, pour accroitre notre capacité de production de cellules, qui sont fabriqués dans l’Est de l’Allemagne. Nous adaptons depuis notre capacité de production de panneaux photovoltaïques, intégrant ces cellules, aux besoins du marché. Même si le marché connait actuellement un trou d’air, nous gardons et développons même notre capacité de production de panneaux sur le long terme ».

« Nous avons l’habitude des marchés qui se contractent, des marchés où les prix baissent et où il faut réduire les coûts de fabrication chaque année, notamment avec notre activité automobile. Nous considérons donc qu’avec notre compétence sur le cycle du silicium, n’oublions pas que nous sommes le premier producteur de produits en silicium, semi-conducteurs et calculateurs, pour l’industrie l’automobile, nous saurons notamment, grâce nos équipes de recherche et développement, mettre au point les produits innovants dont le marché aura besoin demain ».

« Nous savons que nous allons souffrir pendant quelques années, mais nous sommes persuadés, notamment parce que nous avons la possibilité de réfléchir sur le long terme, que c’est un marché qui a d’énormes perspectives car le recours aux énergies alternatives au pétrole et la réduction des émissions de CO2 sont inéluctables, et le solaire est l’une des solutions. Il faut donc rester parmi les survivants de cette industrie qui est encore dans son enfance, où on a vu énormément de joueurs arriver et qui n’avaient pas forcément les armes qu’il fallait pour survivre ».

« L’usine de Vénissieux fait partie de nos armes pour le futur. Elle approvisionnera les marchés de l’Europe du Sud : France ; Italie ; Espagne ; Maghreb. Des pays où il y aura forcément de nouveaux projets photovoltaïques ».

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.bosch-press.com/tbwebdb/bosch-fr/fr-FR/Presstext.cfm?CFID=14419327&CFTOKEN=66101ea4ecae9e01-789A1275-DB9F-DF9F-528CC87484369BA5&Search=0&id=290

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur