Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

GE sort l'artillerie lourde pour optimiser l’injection des moteurs

| | | | | | |

Par publié le à 12h23

GE sort l'artillerie lourde pour optimiser l’injection des moteurs

Comprendre le développement du jet d'injection pour optimiser la combustion

En collaboration avec des partenaires universitaires, l’industriel américain va mobiliser des outils de modélisation de haute performance pour optimiser le processus d’injection des moteurs d’avion.

Six mois d’accès à 261,3 Teraflops de puissance de calcul. Soit une part du superordinateur Sierra – un des supercalculateurs les plus puissants de la planète. Il n’en faut pas moins à GE Global Research pour concevoir des moteurs d’avions plus efficaces par le biais de la simulation numérique.

L’industriel américain a annoncé le 09 juin 2011 un partenariat le Lawrence Livermore National Laboratory, l’Arizona State University et la Cornell University pour modéliser le processus d’injection et de combustion du mélange air/carburant dans un moteur. Un phénomène qui reste largement inaccessible aux mesures expérimentales classiques.



                                 


Via la simulation, GE espère trouver un modèle de diffusion optimal du mélange air/carburant. Et gagner du temps dans la conception de ses injecteurs, qui nécessitent d’ordinaire de nombreux essais empiriques.

Initialement concentré sur les moteurs d’avion, le constructeur américain entend mettre l’expérience accumulée à profit pour optimiser, à terme, ses turbines à gaz et ses moteurs de trains.

Hugo leroux

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur